• Accueil
  • À LA UNE
  • 1ère édition du Miepeec Talks: signature de plusieurs conventions de partenariat
À LA UNE Entreprise

1ère édition du Miepeec Talks: signature de plusieurs conventions de partenariat

RHAMNA INVESTORS DAY LEADERBOARD

Casablanca  – La première édition des “Rencontres de l’Inclusion Économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences” (Miepeec Talks) organisée, jeudi à Casablanca, a été couronnée par la signature de plusieurs conventions de partenariat entre l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), des fédérations professionnelles et des entreprises.

Tenue sous la présidence du ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, cette rencontre placée sous le thème “Les compétences, l’emploi et les secteurs”, s’est penchée sur l’état des lieux du partenariat entre le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences (MIEPEEC) et les établissements publics sous sa tutelle.

A cette occasion, les présidents des fédérations ainsi que des chefs d’entreprises se sont exprimés sur leurs attentes vis-à-vis du MIEPEEC et leurs aspirations pour bâtir un partenariat rénové.

Ainsi, une première convention a été conclue entre l’ANAPEC et la Fédération du Commerce et des Services, et quatre grandes entreprises, à savoir BORDNETZE MOROCCO pour le recrutement de 4.500 personnes à l’horizon 2024, MG2 ENGINEERING, (750 recrues juniors à l’horizon 2026), CAPGEMINI ENGINEERING MAROC (750 recrues juniors à l’horizon 2026) et CAPGEMINI TECHNOLOGY SERVICE MAROC (500 recrues juniors à l’horizon 2023).

L’objet de ces conventions porte essentiellement sur l’accompagnement de ces fédérations et entreprises dans la satisfaction de leurs besoins en compétences et ressources humaines, notamment à travers le sourcing, l’accompagnement tout au long du processus de recrutement ainsi que les formations à la carte ou d’adaptation.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de sept Fédérations professionnelles à savoir, l’Association marocaine pour l’industrie et la construction automobile (AMICA), le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), la Confédération nationale du tourisme (CNT), la Fédération des technologies de l’information, de télécommunication et de l’offshoring (APEBI), Fédération du commerce et services (FCS), la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FENAGRI) et la Fédération marocaine de l’externalisation des services (FMES), en plus d’une centaine d’entreprises.

Voir aussi:

ACF-2022: entretien avec le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour

Bassma RAYADI

Structure de défaisance: 5 questions à Maître Nawal Ghaouti

Youness AKRIM

Covid-19: le digital pour réduire le risque de contamination

Youness AKRIM