À LA UNE Entreprise

Eqdom: AGR maintient sa recommandation d’achat

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca- Attijari Global Research (AGR) a maintenu sa recommandation d’achat du titre Eqdom, tout en révisant à la hausse son cours objectif de 1.200 dirhams à 1.650 dirhams.

« Depuis notre recommandation d’achat en date du 14 septembre 2020, le titre Eqdom affiche une performance de 39%, passant de 990 dirhams à 1.372 dirhams. Tenant compte de la solide reprise de la consommation des ménages, de la marge de normalisation du coût du risque et de la baisse du taux d’actualisation du titre, nous avons procédé au relèvement de notre cours objectif à 1.650 dirhams, contre 1.200 dirhams initialement », indiquent les analystes d’AGR dans un « Research Paper Equity » consacré à Eqdom.

Il s’agit ainsi d’un potentiel de hausse en Bourse de 20% sur le moyen terme, ajoute AGR.

Au-delà de ses perspectives de croissance positives, la capacité du titre Eqdom de renouer avec son dividende normatif au terme de la période 2020-2023, devrait améliorer son attractivité en Bourse, affirment les analystes, relevant que le dividende par action (DPA) évoluerait de 65 à 80 dirhams durant la période étudiée, soit un Dividend Yield (D/Y) moyen de 5,6% contre 2,8% pour le marché Actions.

Par ailleurs, les analystes soulignent qu’au terme du 1er semestre 2021, Eqdom confirme la reprise de son activité en enregistrant une hausse de sa production des crédits par rapport au S1-2020 de 48,0% à 1,279 milliard de dirhams (MMDH). Il s’agit d’un niveau semestriel quasi-similaire à celui observé pré-crise sanitaire, soit autour des 1,3 MMDH.

« Il est réconfortant de constater que cette reprise de l’activité est portée par la bonne dynamique des deux piliers du secteur du crédit à la consommation au Maroc. D’une part, la production du crédit Automobile qui progresse de 86%. D’autre part, le crédit Personnel qui croît de 28% sur la période étudiée », note AGR.

Le produit net bancaire (PNB) consolidé de l’opérateur s’est chiffré, quant à lui, à 276 millions de dirhams (MDH) en croissance de 10,4% par rapport au S1-2020 et de 1,3% par rapport au S1-2019, rappelle la même source, relevant que la maîtrise relative des charges générales d’exploitation permet une stabilisation de la marge RBE à 55% durant le 1er semestre, en ligne avec la moyenne observée sur la période 2018-2020.

En outre, la hausse du coût net du risque de 36 MDH à 115 MDH a pesé considérablement sur la capacité bénéficiaire, ajoute AGR, notant, dans ce sens, que le résultat net part du Groupe (RNPG) ressort, à cet effet, quasi-similaire à celui du S1-2020, soit de 20 MDH.

« Au final, les réalisations au niveau du PNB et du RBE demeurent en ligne avec nos prévisions annuelles 2021; à travers des taux de réalisation de 51% et de 48% respectivement. Le taux de réalisation faible du RNPG ne remet pas en question notre prévision annuelle puisque nous nous attendons à une accélération de la normalisation du coût du risque durant le S2-2021 », soulignent les analystes.

Voir aussi:

Covid-19/Fonds spécial: BCP fait don de 1 MMDH

Maria MOUATADID

Maroc: Contrôle renforcé pour l’accès au territoire national

Hicham Louraoui

Afrique: Covid-19, étincelle pour l’innovation et l’investissement

Hicham Louraoui