À LA UNE

Micro-crédit: 7,5 MMDH de prêts accordés en 2019 (BAM)

Rabat – Les prêts accordés par les associations de micro-crédit ont totalisé un encours brut de 7,5 milliards de dirhams (MMDH) durant l’année écoulée, marquant une accélération de 9,4% après la hausse de 2,5% en 2018, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

Ainsi, l’encours moyen de crédits a progressé de 8,6% à plus de 8.000 dirhams, précise BAM qui vient de publier la 16ème édition de son rapport annuel sur la supervision bancaire – exercice 2019, ajoutant que près de 96% des crédits sont accordés par les 4 plus grandes associations.

Ce rapport fait aussi ressortir qu’environ 88% de ces crédits sont destinés à la micro-entreprise, sans changement par rapport à 2018 et 78% sont concentrés au niveau du milieu urbain contre 76%, tandis que la part des prêts individuels a gagné 4 points à 77%.

S’agissant des créances en souffrance, leur encours a enregistré une hausse de 12% à 228 millions de dirhams (MDH) après un repli de 8%, dégageant un taux de risque de 3,1%, presque au même niveau que l’année précédente. Le taux de couverture de ces créances par des provisions s’est, quant à lui, établi à 78% contre 86% et le taux de radiation de ces créances a baissé à 4%.

En outre, les créances sur les établissements de crédit et assimilés, constituées principalement des dépôts auprès des banques, ont reculé de 53,3% à 376 MDH, soit 5% du total actif.

Côté ressources des associations de micro-crédit, les dettes envers les établissements de crédit, représentant plus de la moitié de ces ressources, se sont appréciées de 5,8% à 4,3 MMDH, après une hausse de 3,8% une année auparavant. Elles sont constituées à hauteur de 86% de dettes auprès des banques locales.

Ainsi, le secteur des associations du micro-crédit a clôturé l’exercice 2019 avec un bénéfice net de 216 MDH, en croissance de 15% après celle de 5% en 2018, soit une rentabilité des actifs (Return on Assets – ROA) de 2,7% et une rentabilité des capitaux propres (return on equity – ROE) de 7,5%.

Pour leur part, les fonds propres de ces associations se sont repliés de 4% à 2,7 MMDH pour représenter 34% des ressources, suite à la reprise de fonds associatif.

A fin 2019, le secteur du micro-crédit compte 12 associations disposant d’un réseau de 1.787 points de vente et d’un nombre de clients de 898.000, en hausse de 0,7%, dont près de la moitié sont des femmes.

Voir aussi:

La BVC clôture en hausse

Samia BOUFOUS

Wafa Assurance: le CA s’améliore de 19,7%

Khalid ABOUCHOUKRI

Compensation: Charge globale de 7,3 MMDH à fin juillet

Hicham Louraoui