À LA UNE Manager

Appel à l’implication des MRE (Mme El Ouafi)

Casablanca – Le gouvernement œuvre en faveur de l’implication des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans les projets de développement au Maroc, voire les ériger en vrais acteurs dans le processus de développement économique et social au Royaume, a souligné, mardi à Casablanca, la ministre chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi.

Le Maroc a mis en place une politique intégrée au profit des MRE pour renforcer leur contribution, protéger leurs droits et consolider leur liens culturels avec le Royaume, a expliqué Mme El Ouafi lors d’une séance de travail organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à travers sa région MeM by CGEM, autour des opportunités d’investissement au Maroc.

Et de rappeler l’approche innovante que concrétise le programme de mobilisation des compétences marocaines résidant à l’Étranger en tant que cadre de partenariat pour jeter des ponts entre ces compétences et les institutions nationales, notant que ce programme s’inspire des expériences et des meilleures pratiques en matière de mobilisation des compétences de la diaspora au profit du développement de leurs pays d’origine.

A travers cette mobilisation, nous œuvrons pour répondre aux besoins de cette catégorie, d’autant plus qu’une étude du ministère en 2017 a révélé que 88% des jeunes MRE ont envie d’investir au Maroc, a-t-elle poursuivi, rappelant que les Marocains établis dans 99 pays étrangers jouent un important rôle dans le développement tant sur le plan local que national.

Si la crise sanitaire de Covid-19 a produit autant de répercussions négatives, elle a tout de même donné lieu à une multitude d’opportunités économiques qui résultent de la nouvelle configuration économique au niveau mondial, offrant au Maroc la possibilité d’un repositionnement et de s’intégrer davantage dans les chaines de valeurs.

Placée sous le thème « Relance économique du Maroc : la mobilisation des compétences, des entrepreneurs et des investisseurs marocains du monde, levier de synergies », cette séance, modérée par M. Karim Amor, président de MeM by CGEM, a connu la participation de M. Mohamed Benchaâboun, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, M. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, et de M. Chakib Alj, président de la CGEM.

Ouverte à tous les membres de la CGEM opérant au Maroc, aux entrepreneurs et investisseurs marocains du Monde (MeM), ainsi qu’aux institutions internationales partenaires du développement du Royaume, cette séance de travail en ligne est l’occasion de présenter aux MeM les opportunités d’investissement au Maroc, dans l’industrie notamment, ainsi que les moyens à même de stimuler une relance économique post-Covid effective et durable.

Voir aussi:

PLF-2020: consolider la confiance et relancer l’investissement

Mohammed HAMIDDOUCHE

Une fin d’année corsée pour les pâtissiers

Salma EL BADAOUI

Scénario de croissance 2020-2022 pour 8 sociétés cotées

Karima EL OTMANI