À LA UNE

BKGR: Le déficit de liquidité bancaire s’allège de 8%

Casablanca, 29/10/2021 (MAP) – Le déficit de la liquidité bancaire s’est allégé durant la semaine précédente de 8% pour avoisiner environ -80,4 milliards de dirhams (MMDH), selon BMCE Capital Global Research (BKGR).

Dans ce sillage, Bank Al-Maghrib a baissé ses avances à 7 jours de -1,07 MMDH à 29,84 MMDH au moment où le Trésor a maintenu ses placements quasi-stables par rapport à une semaine auparavant en s’établissant à 18,7 MMDH, indique BKGR dans sa dernière lettre monétaire et obligataire.

Dans ces conditions marquées par la poursuite de l’équilibre du marché monétaire, le taux moyen pondéré (TMP) demeure aligné sur le taux directeur en se stabilisant à 1,5%, ajoute BKGR.

Sur le marché primaire, la courbe primaire s’est inclinée légèrement suite à la baisse du taux de la ligne 10 ans de -5,6 points de base à 2,3211% et la ligne 20 ans de -0,9 points de base à 2,8409%.

Moins dynamique cette semaine, le marché secondaire a enregistré un volume global en baisse de -4,4% à 9,6 MMDH, polarisé à hauteur de 55% au niveau des maturités moyen terme, précise la même source.

Concernant la courbe secondaire, la principale variation concerne la ligne 26 semaines sur laquelle le taux a cédé environ 10,8 pbs à 1,39%.

Durant la prochaine période, il est attendu que la Banque centrale augmente son dispositif monétaire avec l’émission de 8,51 MMDH de plus sous forme d’avances à 7 jours pour se fixer à 38,35 MMDH, 1,883 MMDH sous forme de prêts garantis et 13,551 MMDH en pensions livrées.

En absence de pression sur les finances publiques et face à la bonne gestion de l’Argentier du Royaume en matière de levées, les taux primaires devraient se maintenir stables, estime BKGR.

Voir aussi:

Spirit Aerosystems acte la reprise de Bombardier Casablanca

Karima EL OTMANI

Inclusion financière, séduire les réfractaires pour réduire les disparités

Samia BOUFOUS

Le FEC améliore son PNB de 3%

Hicham Louraoui