À LA UNE

CDM: Un RNPG de 104,1 MDH à fin septembre

CAMPAGNE ADD
MDJS CHALLENGE VIRTUEL 728 X 90
Sbah Nor

Casablanca – Le Résultat net part du groupe (RNPG) de Crédit du Maroc (CDM) s’est établi à 104,1 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2020, en baisse de 76,1% par rapport à la même période un an auparavant.

Cette baisse résulte notamment de l’augmentation du provisionnement des risques crédit à partir du deuxième trimestre 2020 et de la contribution exceptionnelle au fonds de solidarité Covid-19, explique CDM dans un communiqué.

S’agissant du Produit net bancaire (PNB) consolidé de CDM, il s’élève à plus de 1,77 milliard de dirhams (MMDH) à fin septembre 2020, en recul limité de 0,6% par rapport à l’exercice précédent.

La baisse du PNB a été contenue grâce à la bonne tenue de la marge nette d’intérêt qui progresse de 1,7% à 1,4 MMDH, profitant de la poursuite de l’optimisation du coût des ressources.

La marge sur commissions baisse de 7,8% à 292,5 MMDH, en lien avec la diminution de l’activité liée à la crise sanitaire et le ralentissement de l’activité des métiers spécialisés, ajoute la banque.

Le résultat de marché régresse de 2,3% à 157,1 MDH et ce, malgré le développement des activités de change, fait savoir la même source.

Les filiales du Groupe Crédit du Maroc affichent, quant à elles, un PNB global de 138,3 MDH, en amélioration de 4,4% par rapport à fin septembre 2019, fait savoir CDM.

Cette performance est due à la bonne tenue de la quasi-totalité des filiales dont particulièrement Crédit du Maroc Banque Offshore (25,5%) et Crédit du Maroc Patrimoine (15,7%).

Par ailleurs, CDM fait savoir que les emplois clientèle augmentent de 4,9% par rapport à fin septembre 2019, portés par les crédits aux entreprises. Ils s’établissent à 44,5 MMDH, et ce, malgré les effets négatifs de la crise sanitaire de Covid-19.

Les crédits aux entreprises ont en effet conservé une bonne dynamique sur les neuf premiers mois de l’année 2020, se traduisant par une hausse des encours de 7,7% à 21,1 MMDH, précise CDM, notant que ce dynamisme est porté principalement par les crédits de trésorerie (+22,8%).

En revanche, les encours de crédits à l’équipement et de crédit-bail sont en retrait de respectivement 1% et 0,6%, dans un contexte défavorable à l’investissement.

Les encours des crédits aux particuliers enregistrent une baisse de 1,1% à 18,2 MMDH en lien avec la crise sanitaire qui a affecté la production. Toutefois, l’encours du crédit à l’habitat démontre une certaine résilience en affichant une hausse de 0,5%.

En outre, CDM affiche une progression des ressources bilan, à fin septembre 2020, de 5% à plus de 44 MMDH, sous les effets de l’augmentation des ressources à vue de 9,9% à 30,3 MMDH et de la hausse des ressources d’épargne de 1% à 9,85 MMDH.

Concernant les ressources hors bilan, elles ont vu leurs encours s’accroître de 14,7% grâce à l’augmentation des encours OPCVM (+18,6%) et ceux de l’assurance-vie (+7,9%).

Voir aussi:

Elu produit de l’année 2020 récompense 25 produits

Hicham Louraoui

Eco-cité Zenata : Démarrage effectif des premiers développements immobiliers

Maroc: la dette extérieure publique à 29,2% du PIB

Khalid ABOUCHOUKRI