• Accueil
  • À LA UNE
  • CIFP: Focus sur le rôle de la digitalisation dans les situations de crise
À LA UNE

CIFP: Focus sur le rôle de la digitalisation dans les situations de crise

Rabat – Les intervenants à la 5ème édition de la Conférence des Instituts des Finances Publiques (CIFP) ont mis en relief le rôle de la digitalisation pour garantir la continuité du service au sein des administrations publiques dans les situations de crise.

Organisée sous le thème « Aspects managériaux et organisationnels des finances publiques à l’ère de la Covid-19 » par le ministère de l’Economie et des Finances en partenariat avec le Réseau des Instituts des Finances Publiques des pays d’Afrique, Moyen-Orient et Caraïbes, cette conférence a permis également de souligner l’importance de la prise en compte du genre dans le cadre de la réponse à la pandémie, indique le ministère dans un communiqué.

La thématique de cette année est au centre des préoccupations actuelles des administrations publiques et des Instituts des Finances Publiques dont l’ultime objectif est de garantir la continuité de ses activités et ses services aux citoyens dans un contexte fragilisé par les effets socioéconomiques et financiers de la pandémie du Covid-19, souligne le ministère.

Cette Conférence Internationale a connu la participation des directeurs généraux des Instituts des Finances Publiques des pays membres dudit réseau, de représentants des départements ministériels, de bailleurs de fonds ainsi que d’experts et professionnels de la formation de différents pays, précise la même source.

Ce rendez-vous annuel a été une occasion favorable de débat, de réflexion, de partage d’expériences et d’expertise entre le Maroc et les pays membres du Réseau des Instituts des Finances Publiques en matière de modes organisationnels et pratiques managériales instaurés pour faire face aux contraintes infligées par la pandémie du Covid-19.

Les travaux de la rencontre ont été organisés les 24 et 25 novembre en mode visioconférence selon 2 axes, à savoir les modes d’organisation adaptés pour la poursuite des activités dans un contexte de contraintes liées à la pandémie avec prise en compte de l’environnement, du genre et de l’équité sociale. Le 2ème axe est relatif aux pratiques managériales optimales en temps de contraintes pandémiques.

Dans l’objectif de renforcement de la coopération, cette 5ème édition a été marquée par l’adhésion de la Libye comme membre au réseau des Instituts des Finances Publiques des pays d’Afrique, Moyen-Orient et Caraïbes lors de l’Assemblée Générale tenue le 25 novembre 2021, souligne le communiqué, notant que la Conférence a été ouverte au grand public sur Facebook, Youtube et sur le site web du ministère.

Voir aussi:

Perte de 202.000 postes entre T1-2020 et T1-2021

Youness AKRIM

Dari Couspate: Hausse de 15,1% du CA au S1

Hicham Louraoui

Sport et développement: Trois questions à Zineb Bennouna

Samia BOUFOUS