À LA UNE

Amman: Le Maroc prend part à un congrès sur la microfinance

MDJS TOTOFOOT 2

Amman – Le congrès annuel du réseau de la microfinance dans le monde arabe « Sanabel », s’est ouvert mardi à Amman, en présence de prés de 90 organisations et 350 participants venant de pays arabes et étrangers dont le Maroc.

Ce conclave de deux jours placé sous le thème « le financement responsable », examine plusieurs questions dont la gouvernance institutionnelle de la microfinance, l’inclusion financière des réfugiés, le rôle des technologies et de l’innovation dans le secteur de la microfinance, ainsi que l’inclusion financière responsable dans le monde arabe.

S’exprimant à cette occasion, Youssef Benchekroun, président du conseil d’administration du réseau Sanabel, a souligné que malgré les progrès réalisés par le secteur de la microfinance arabe depuis 20 ans, sa présence demeure faible en comparaison à d’autres régions du monde.

La présence de ce secteur est inférieur à 2% dans la région arabe, contre 8 à 12% en Asie du Sud et en Amérique latine, a-t-il précisé, ajoutant que ce constat s’explique par l’insuffisance des texte législatifs, le manque de la bonne gouvernance et le besoin davantage de produits financiers variés.

Dans ce sens, M. Benchekroun, également directeur général de l’institution Amana des micro-crédits au Maroc, a passé en revue les nouvelles idées sur les plans institutionnel et technologique à travers la création d’entreprises financières de micro-crédits.

Et d’ajouter que de nombreux pays de la région sont en train de mettre en place une stratégie d’intégration financière dans laquelle le secteur de la microfinance occupe une place prépondérante. Ceci devrait avoir un impact significatif sur le secteur, en renforçant son rayonnement et son expansion à travers le lancement d’activités génératrices de revenus et la création de petites entreprises, a-t-il noté.

Pour sa part, Jihane Mnazhi, chef de service des banques au ministère de l’économie et des finances, a mis l’accent dans une déclaration à la MAP, sur les mesures positives prises par son département dans le secteur de micro-finance au Maroc dont l’obligation pour les institutions de micro-finance d’utiliser les informations disponibles auprès du bureau de crédit avant d’octroyer un prêt.

Cette mesure a permis d’éviter des problèmes de remboursement des prêts notamment en 2007 qui a connu une forte croissance des micro-crédits, a-t-elle souligné.

Créé en 2002, le réseau Sanabel, est la première institution dédiée au renforcement de l’inclusion financière dans les pays arabes. Elle compte actuellement 90 membres dans 12 pays arabes.

Voir aussi:

EEP: Moyenne de délais de paiement de 40,93 jours

Hicham Louraoui

Le crédit bancaire progresse de 5,3% en 2019

Hicham Louraoui

Bientôt une nouvelle usine de Dari Couspate à Salé

Safaa BENNOUR