• Accueil
  • À LA UNE
  • Contrôle des produits industriels: la période transitoire prolongée
À LA UNE

Contrôle des produits industriels: la période transitoire prolongée

Rabat – La période transitoire de la mise en place du nouveau système de contrôle à l’importation des produits industriels, prévue initialement du 1er février au 19 avril 2020, sera prorogée jusqu’au 19 juin prochain, en raison de l’état urgence sanitaire actuel, a annoncé vendredi le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie Verte et Numérique.

A partir de la date du 20 juin 2020, les opérateurs économiques devront procéder à l’évaluation de la conformité des produits industriels soumis au contrôle normatif à l’importation selon deux cas de figure, précise le ministère dans un communiqué.

Le contrôle sera effectué au niveau des postes frontières du Royaume pour les pièces de rechanges automobiles (pneus, batteries, garnitures de frein, vitrage, éléments filtrants, câble de commande mécanique) et les produits de construction suivants : carreaux céramiques, ciment, feuilles d’étanchéité, les produits sanitaires, la robinetterie et tubes en matière plastique.

Ce type de contrôle concerne également les panneaux en bois, les appareils de chauffage à gaz et les chauffe-eaux à gaz, le fil machine et le fer à béton, les articles d’habillement autres que les vêtements de travail, les chargeurs pour téléphones portables et les disjoncteurs, les couvertures, les tapis, les moquettes et les tissus d’ameublement et les couches pour bébés, poursuit le communiqué.

Pour le reste des produits industriels concernés, le contrôle sera effectué dans les pays d’expédition, fait observer la même source, ajoutant que les opérations de contrôle continueront d’être assurées par les trois organismes d’inspection agréés, en l’occurrence, Applus Fomento, Bureau Veritas et TUV Rheiland.

Voir aussi:

Afrique: OBG élargit la mission de sa directrice éditoriale

Khalid ABOUCHOUKRI

ADM invite les usagers à vérifier leur Pass Jawaz

Sara Ouzian

Addoha: Hausse de 68% du chiffre d’affaires au T3-2019

Mohammed HAMIDDOUCHE