À LA UNE

Covid-19/Fonds spécial: 32 MMDH collectés au 24 avril

INWI1

Rabat  – Les ressources totales du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) ont atteint 32 milliards de dirhams à la date du 24 avril, a indiqué le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Les dépenses du Fonds s’élèvent à 6,2 milliards de dirhams, dont 2 milliards ont été alloués au ministère de la Santé pour l’acquisition du matériel et dispositifs médicaux nécessaires pour faire face à la pandémie, permettant ainsi à cette date l’acquisition de 460 lits de réanimation, 580 lits d’hôpitaux standards et 410 appareils respiratoires, a expliqué le ministre lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants consacrée aux mesures financières et économiques prises pour faire face à la crise du Covid-19.

« Nous veillerons à l’accompagnement du ministère de la Santé avec les moyens financiers nécessaires selon ses besoins en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique dans notre pays », a-t-il souligné, notant que ce fonds permettra également d’apporter le soutien nécessaire à l’économie nationale afin d’absorber les chocs négatifs provoqués par la pandémie, par rapport à la diminution ou l’interruption d’activité dans certains secteurs et la perte d’emplois qui en découlent.

Dans ce sens, M. Benchaaboun a indiqué que des mesures ont été examinées par le Comité de veille économique créé par le gouvernement, en se basant sur un système de suivi proactif.

Pour les salariés du secteur formel, le ministre a rappelé l’octroi d’une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH, de la période allant du 15 mars au 30 juin 2020, en plus des allocations familiales et des prestations de l’AMO, au profit des salariés déclarés à la CNSS, en arrêt temporaire de travail, relevant des entreprises affiliées à la CNSS, qui sont en difficulté à cause de la pandémie. Ces salariés pourront également bénéficier du report du remboursement des échéances des crédits bancaires, à savoir les crédits consommation et crédits logement, jusqu’au 30 juin 2020.

Conformément aux chiffres obtenus suite aux déclarations formalisées sur le portail de la CNSS pour bénéficier des indemnisations accordées à ses adhérents impactés, 132.000 entreprises sur les 216.000 affiliées à la Caisse ont révélé avoir été affectées par la pandémie et déclaré que plus de 800.000 salariés et employés sont temporairement en arrêt de travail. Ainsi, le fonds Covid-19 mobilisera près de deux milliards de dirhams mensuellement à cet effet, a-t-il dit.

Soucieux de fournir les moyens financiers nécessaires pour faire face à la pandémie du coronavirus, sur le plan sanitaire et réduire ses effets sur l’entreprise nationale et sur le pouvoir d’achat des chefs de ménage marocains qui ont cessé de travailler à cause de cette crise, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions pour la création d’un Fonds spécial pour gérer et affronter la pandémie.

Ce fonds auquel une enveloppe de 10 milliards de dirhams a été allouée sur le budget général de l’État et un montant de 1,5 milliard de dirhams comme contribution des régions, a bénéficié d’un élan de solidarité sans précédent de la part des personnes physiques et des institutions publiques et privées.

Voir aussi:

Tarik Haddi, nouveau président de l’AMIC

Sara Ouzian

La réinvention des entreprises marocaines au centre d’un débat

Youness AKRIM

La CGEM appelée à s’adapter aux défis des entreprises

Hicham Louraoui