À LA UNE

Covid-19/Fonds spécial: Africa50 apporte 2,5 MDH

Casablanca – Africa50, la plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures, basée à Casablanca, a annoncé, mardi, une contribution de 2,5 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19, en vue de soutenir les efforts du pays dans sa lutte contre la pandémie.

Ce don intervient dans le cadre de l’Initiative de Soutien à la Riposte du Covid-19 lancée par Africa50 et à travers laquelle l’institution alloue une contribution d’environ 8 MDH afin de soutenir les efforts des pays africains pour endiguer la propagation du virus et réduire son impact, a indiqué un communiqué de la plateforme panafricaine.

La première phase répondra aux besoins immédiats en matière de santé publique. Elle sera suivie par le financement de solutions technologiques de cybersanté. Une troisième phase portera sur les solutions à long terme conçues pour soutenir la stabilité économique, y compris les besoins en matière d’infrastructures.

Le directeur général d’Africa50, Alain Ebobissé, cité par le communiqué, a relevé que « le Royaume du Maroc n’est pas seulement notre pays hôte et l’un de nos actionnaires-fondateurs. C’est aussi un partenaire essentiel, depuis l’établissement de notre siège social à Casablanca. C’est l’un des pays africains exemplaires en termes de modernisation des infrastructures, ce qui est essentiel pour garantir des services publics efficaces, particulièrement en temps de crise ».

M. Ebobissé a également salué le leadership et les mesures prises par les autorités marocaines dans le cadre de leur gestion proactive de la crise pour combattre le virus et gérer ses répercussions socio-économiques. « Nous sommes solidaires avec les autorités et le peuple marocains, tout en nous préparant à accompagner la reprise économique », a-t-il-ajouté.

Africa50 mobilise les financements des secteurs publics et privés pour accélérer le développement des infrastructures en Afrique. Elle privilégie les projets d’infrastructures de moyenne et grande envergure, tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs.

Regroupant deux véhicules de financement (le développement de projets et le financement de projets) sous une même institution, Africa50 accompagne toutes les étapes du cycle d’un projet.

Voir aussi:

Accroissement du déficit commercial de 1,5% à fin décembre

Mohammed HAMIDDOUCHE

Capital Investissement : 1,18 MMDH de fonds levés

Hicham Louraoui

Relance économique: la logistique à l’épreuve de la pandémie

Salma EL BADAOUI