À LA UNE

Covid-19: le digital pour réduire le risque de contamination

Par Youness Akrim

Casablanca – En cette période de confinement, propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus oblige, jamais autant qu’aujourd’hui ne s’est fait sentir l’importance du tout-digital.

C’est en plein état d’urgence sanitaire qu’une grande partie des marocains réalise peut-être pour la première fois et prend la mesure de la force du digital. Face au risque de contagion et aux obligations du quotidien, beaucoup ont en fait opté pour l’usage des solutions numériques mises à leurs dispositions par de nombreux prestataires.

Paiement de factures, Banque au quotidien, livraison à domicile voire enseignement à distance, un large éventail de services est accessible par un simple clic ou depuis l’écran d’un Smartphone. Et quasiment personne ne semble ignorer ces solutions qui facilitent le quotidien des gens, alors que les restrictions aux déplacements se durcissent.

Si beaucoup de marocains peuvent bénéficier d’autant de prestations tout en restant chez-eux, c’est parce que le Maroc a réalisé assez tôt l’importance de renforcer l’écosystème numérique national ou encore digitaliser son administration et son économie.

Durant cette crise sanitaire qui vient bouleverser les habitudes, le digital prend chaque jour de la place dans le quotidien des Marocains surtout avec la multiplication des appels par les différents établissements publics et privés à privilégier les services à distance, pour faire aboutir cette mesure de confinement, considéré jusqu’à présent, en l’absence d’un vaccin, comme le seul moyen à même de maîtriser la propagation de la pandémie.

En cette circonstance exceptionnelle et inédite, les différentes structures dont le fonctionnement est vital pour les citoyens ont prévu des plans de continuité de service qui reposent principalement sur le digital et l’utilisation des canaux numériques.

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a par exemple mis en place un site électronique « covid19.cnss.ma » destiné au dépôt des demandes pour bénéficier d’une indemnité forfaitaire mensuelle, qui profitera aux salariés déclarés en arrêt temporaire de travail et relevant des entreprises mises en difficulté par la crise sanitaire actuelle.

Dans ce même élan, l’Office des Changes a lancé le Système de Management des Autorisations, Reportings et Traitements « SMART », une plateforme qui permet d’introduire en ligne les demandes d’autorisation et la télé-déclaration des opérations de changes.

Pour sa part, la Caisse marocaine des retraites qui a suspendu les services de ses espaces d’accueil, a invité ses adhérents à utiliser l’application Mobile « MA RETRAITE CMR » qui offre une multitude de fonctionnalités allant de l’accès aux informations personnelles de carrière ou de pension au dépôt de réclamations.

Animé par la volonté de préserver la santé des fonctionnaires et des justiciables, le ministère de la Justice, a quant à lui, assuré que tous les documents demandés peuvent être obtenus par voie électronique et que les dossiers judiciaires peut être consultés sur le portail http://www.mahakim.ma.

Les établissements bancaires qui continuent à servir les clients à travers les réseaux physiques ont réaménagé les horaires d’ouverture et invité leur clientèle, tous segments confondus, à opter pour les services de banque en ligne, qui permettent, à distance, l’exécution des opérations bancaires les plus courantes, notamment, consultation de solde, émission des virements, téléchargement des attestations bancaires outre l’assistance des conseillers le cas échéant.

Voir aussi:

Le social et l’investissement, priorités du PLF2020

Hicham Louraoui

Covid-19: CTM annule la distribution de dividendes

Youness AKRIM

La BCP s’engage à accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre de la 2è phase du PSE

Badr Bouhania