À LA UNE

Crédit-Bail: des financements de près de 16 MMDH

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca – Les financements alloués par les sociétés de leasing ont totalisé 15,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2018, contre 15,3 MMDH une année auparavant, en progression de 3,3%, selon l’Association Professionnelle des Sociétés de Financement (APSF).

Ces financements ont permis la concrétisation de plus de 16.000 projets nouveaux ou d’extension couvrant tous types de besoins à usage professionnel, qu’il s’agisse de biens mobiliers ou immobiliers, souligne l’APSF lors de son assemblée générale annuelle tenue ce vendredi à Casablanca.

Par catégorie, ce montant se répartit à hauteur de 12,7 MMDH pour le crédit-bail mobilier (CBM), en hausse de 2,2% pour 15.693 projets et 3,1 MMDH pour le crédit-bail immobilier (CBI), en hausse de 8,1% pour 433 projets, relève l’Association.

En matière de biens d’équipement mobiliers, les financements de « véhicules utilitaires » approchent les 5 MMDH (+4,8%) pour 6.230 unités, ceux de « machines et équipements industriels » les 2,7 MMDH (-14,9%) pour 1.593 unités, et ceux de « voitures de tourisme » dépassent 2,1 MMDH (+10,1%) pour 5.895 unités.

Par secteur, les « transports et communications » ont drainé 2,9 milliards de dirhams (+11,2%) pour 2.255 unités, le « commerce & réparation automobile » 2,2 MMDH (+9,4%) pour 3.911 unités, et les « constructions » 1,9 MMDH (-5,6%) pour 2.021 unités.

Concernant les biens d’équipement immobiliers, les financements d’ »immeubles de bureau » dépassent 1,2 milliard (+47,6%) pour 156 projets, ceux d’ »immeubles industriels » avoisinent les 560 millions de dirhams (MDH) (+1%) pour 60 projets et ceux de « magasins » 540 MDH (+19,8%) pour 126 projets.

Le crédit-bail a été introduit au Maroc en 1965. La production cumulée depuis cette date s’élève à 239,4 MMDH, à raison de 198,8 MMDH pour le crédit-bail mobilier et 40,6 milliards pour le crédit-bail immo-lier (lancé en 1992).

L’APSF regroupe toutes les sociétés de financement qui sont considérées comme des établissements de crédit au même titre que les banques. Ces sociétés exercent, selon un agrément délivré par Bank Al-Maghrib, plusieurs métiers allant du crédit-bail à la gestion des moyens de paiement, en passant par l’affacturage, le cautionnement et la mobilisation de créances, le crédit immobilier, la gestion des moyens de paiement ou le crédit à la consommation.

Voir aussi:

Tijara 2020 accède au statut de Fédération

Hicham Louraoui

Changes: le dirham s’apprécie face à l’euro

Hassnaa EL AKKANI

Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »

Youness AKRIM