• Accueil
  • À LA UNE
  • CropLife Maroc présente son nouveau projet de gestion durable des phytopharmaceutiques
À LA UNE Produits Entreprise

CropLife Maroc présente son nouveau projet de gestion durable des phytopharmaceutiques

L’Association à but non lucratif dans le domaine de l’industrie phytopharmaceutique, CropLife Maroc, a présenté, récemment à Casablanca, son nouveau projet de gestion durable des phytopharmaceutiques.

“CropLife Maroc, association à but non lucratif dans le domaine de l’industrie phytopharmaceutique, a organisé, le 25 novembre 2022 au Hyatt Regency Casablanca sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, une conférence durant laquelle elle a présenté son nouveau projet de gestion durable des phytopharmaceutiques”, indique l’association dans un communiqué.

Un produit phytosanitaire est un produit utilisé pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux, il sert aussi à l’amélioration des rendements des cultures traitées, ou à limiter la croissance de certains végétaux néfastes aux cultures. Enfin, Il est parfois utilisé pour assurer une meilleure conservation des graines et des fruits.

Le projet de gestion durable des phytosanitaire de CropLife Maroc est un engagement proactif à long terme qui combine les meilleures pratiques en matière de réglementation et de gestion, crée un environnement favorable à l’innovation et met en place une infrastructure qui soutient la gestion durable des phytopharmaceutiques par le biais de centres anti-poison, de rapports d’incidents, de programmes de gestion des emballages et d’activités de lutte contre la contrefaçon.

Cette approche scientifique et rigoureuse est à même de fournir aux agriculteurs des informations et des formations sur les pratiques responsables en matière de protection des cultures. Elle leur donne également accès à des technologies innovantes qui protègent la santé humaine et l’environnement tout en optimisant la production agricole.

Le projet de gestion durable des phytosanitaires est mis en œuvre par CropLife Maroc sous la gouvernance de CropLife International et en partenariat avec CropLife Africa Middle East et les parties prenantes locales.

Quatre acteurs sont impliqués. Il s’agit de l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), du Centre Anti Poison et de Pharmacovigilance du Maroc, de l’Association Marocaine des Producteurs et Exportateurs des Fruits et Légumes (APEFEL) et de l’Association AgroTechnologies du Souss Massa (AgroTech SM), en plus de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) comme partenaires privilégiés afin d’offrir aux producteurs des moyens de produire dans un contexte environnemental et de demandes des consommateurs qui sont en mutations.

“Le projet de gestion durable que nous présentons aujourd’hui est en parfaite conformité avec notre vision quiest axée sur la réalisation du plan ‘Génération Green’ et qui repose sur un programme pluriannuel supporté par CropLife International et initié dans 4 pays différents (Kenya, Vietnam, Thaïlande et Maroc)”, a déclaré Mohamed Chetouani, Président de CropLife Maroc, cité dans le communiqué.

Ce programme vise en outre à promouvoir des solutions fondées sur des données scientifiques et basées sur des données probantes, à promouvoir le Code International de Conduite sur la Gestion des Pesticides, à défendre de manière crédible la définition des Pesticides hautement dangereux conformément aux directives FAO/OMS, à établir des partenariats avec les autorités de tutelles, mais aussi les parties prenantes, les organisations intergouvernementales et l’industrie en vue de renforcer toutes ces actions.

Il vise également à assurer un dialogue transparent avec les parties prenantes et à rendre compte des progrès de l’industrie.

A noter que cet ambitieux programme repose sur 3 axes majeurs: réduire la dépendance à l’égard des Pesticides Hautement Dangereux, encourager l’innovation et promouvoir une utilisation responsable et raisonnée des phytopharmaceutiques.

 

Voir aussi:

KGS, école pionnière pour son programme éducatif international

Khalid ABOUCHOUKRI

Casablanca-Settat regroupe 35% des créations d’entreprises

Youness AKRIM

Vacances/Covid-19: Le choix de l’hébergement est loin d’être aisé

Hicham Louraoui