À LA UNE

Décélération du rythme d’accroissement à 7,2% au T2

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Rabat – Le rythme d’accroissement de l’agrégat M3, qui représente la masse monétaire, a décéléré de 8,7% au premier trimestre 2021 à 7,2% au deuxième trimestre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution traduit, en particulier, le ralentissement de la croissance de la monnaie fiduciaire de 17,1% à 6,4%, explique BAM dans son rapport sur la politique monétaire, publié à l’issue de la troisième réunion trimestrielle de son Conseil au titre de 2021.

Dans le même sens, les dépôts à vue ont augmenté de 9,2%, après 10,9%, suite à la décélération de la croissance des dépôts des ménages de 10,3% à 8,6% et au repli de 6% de ceux des agents financiers, après une hausse de 23,9%, ajoute la même source.

Quant aux dépôts à terme, leur baisse est revenue de 5,9% à 2,5%, reflétant l’accélération de l’accroissement de ceux des agents financiers de 21,8% à 59,4% et l’atténuation de 27,7% à 9,1% du repli de ceux du secteur public.

Pour leurs parts, les titres OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) monétaires ont enregistré une augmentation de 25,2% après celle de 22,4% au premier trimestre.

Par principale contrepartie, l’évolution de la masse monétaire recouvre notamment des décélérations de 22,1% à 4,8% de la progression des avoirs officiels de réserve, de 13,4% à 11,0% de la hausse des créances nettes sur l’administration centrale et de 3,7% à 3,0% pour le crédit bancaire.

Voir aussi:

Chômage: Une hausse attendue mais dérange !

Samia BOUFOUS

Mysk Marrakech commercialise son nouveau projet de luxe

Samia BOUFOUS

Santé visuelle: campagne au profit de chauffeurs professionnels