• Accueil
  • À LA UNE
  • Une digitalisation à tous les niveaux pour développer la logistique
À LA UNE Service

Une digitalisation à tous les niveaux pour développer la logistique

Casablanca – Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a appelé, mardi à Casablanca, à une action collective et en parfaite synergie pour donner une nouvelle impulsion au développement de la logistique, à travers une digitalisation à tous les niveaux.

S’exprimant à l’ouverture de la 9ème édition du Salon International du Transport et de la Logistique pour l’Afrique et la Méditerranée (Logismed), M. Abdeljalil a expliqué que « dans une économie de plus en plus concurrentielle, la digitalisation apporte des solutions innovantes permettant de raccourcir les délais de livraison, d’améliorer la qualité et réduire les coûts et de s’adapter en continu ».

Dans ce cadre, l’Etat est appelé à jouer un rôle fédérateur dans l’alignement stratégique et la coordination entre les différentes parties prenantes, et de catalyseur à travers la mise en place les instruments permettant de soutenir les initiatives innovantes visant la modernisation et la digitalisation des activités logistiques, a-t-il dit.

Et de rappeler que dans le Nouveau Modèle de Développement (NMD), le Maroc a fait de la compétitivité un choix stratégique pour réussir sa transformation industrielle et concrétiser sa vocation de hub régional attractif, ajoutant que le secteur de la logistique est un levier de compétitivité indispensable pour la mise en œuvre de ce nouveau modèle.

L’enjeu aujourd’hui c’est de poursuivre et d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie logistique tout en l’adaptant à un monde « Volatil, Incertain, Complexe et Ambigu » (VUCA), a fait valoir M. Abdeljalil, notant qu’il ne s’agit pas seulement de corriger les dysfonctionnements constatés mais aussi d’instaurer une transformation réelle des acteurs qui doivent tous se digitaliser.

En outre, le ministre a fait savoir que la réussite de la transition du Maroc vers une logistique moderne et digitalisée nécessite l’émergence d’acteurs logistiques privés compétitifs qui évoluent dans un cadre réglementaire souple et encourageant pour les investissements.

Elle nécessite aussi l’instauration d’une nouvelle configuration du système logistique national constituée de chaines qui organisent les flux autour de zones logistiques adaptées et reliées par des services de transport optimisés et massifiés, a fait observer le ministre.

Placé sous le thème « la digitalisation, une simple évolution ou une nécessaire révolution dans un monde VUCA », Logismed 2022 traitera, du 14 au 16 juin, de la digitalisation de la supply chain, une thématique révélatrice des grandes tendances du marché qui sera soutenue par un programme de conférences de haut niveau.

Organisée sous l’égide du ministère du Transport et de la Logistique en partenariat avec l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL), cette édition sera rythmée par plusieurs animations, dont les Rencontres du Digital by PortNet S.A, les Morocco Procurement Awards by AMCA, le Village Investissements & Territoires et le Hackathon by ADD.

Créé en 2012, Logismed a pour objectifs principaux d’apporter une contribution active dans la promotion de la culture logistique au Maroc et la valorisation des métiers du secteur, ainsi que dans la création d’un mouvement soutenu fédérant toutes les composantes de la communauté logistique au plan national.

Voir aussi:

Air Arabia Maroc lance 5 liaisons vers la France

Salma EL BADAOUI

Expo Dubaï 2020: réussite de la Semaine économique marocaine

Samia BOUFOUS

Berexia: Une implantation solide au Maroc

Samia BOUFOUS