À LA UNE

Électricité: La production en hausse de 6,5%

La production de l’énergie électrique au niveau national s’est renforcée de 6,5% au terme de l’année 2021, après une baisse de 3,9% un an plus tôt, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Cette progression tient compte de l’amélioration de la production privée de 5,3%, de celle de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) de 11,9% et de celle des énergies renouvelables relatives à la loi 13-09 de 5,2%, précise la DEPF dans sa note de conjoncture de février 2022.

Par rapport à fin 2019, la production de l’énergie électrique s’est accrue de 2,3%, fait observer la note, ajoutant que les échanges du secteur avec l’extérieur ont été marqués, à fin 2021, par une hausse du volume de l’énergie exporté de 36,5% et une baisse du volume importé de 19,6% (après +62,8%), dans un contexte de croissance de l’énergie nette appelée de 5,6%.

Le solde des échanges extérieurs d’énergie électrique est excédentaire, pour la seconde année. En effet, à fin 2021, le volume de l’énergie exportée a dépassé celui de l’énergie importée de près de 24%, alors qu’en 2019, le volume exporté a représenté près de 3 fois le volume importé.

Ainsi, la part de l’énergie importée dans le volume de l’énergie nette appelée a été réduite à 1,7% à fin 2021, après avoir représenté en moyenne 15,7% du volume de l’énergie nette appelée entre 2009 et 2018, précise la DEPF.

Pour sa part, la consommation de l’énergie électrique a augmenté de 5,5%, soutenue par la performance de l’ensemble des segments du secteur, notamment, les ventes de l’énergie de « Très haute, Haute et Moyenne Tension, hors distributeurs » (+9,7%), celles destinées aux distributeurs (+4,8%) et celles de basse tension (+2%).

Par rapport à fin 2019, la consommation de l’énergie électrique s’est accrue de 3,6%, reflétant une hausse des ventes de l’énergie de « Très haute, Haute et Moyenne Tension, hors distributeurs » de 6,8%, des ventes destinées aux distributeurs de 0,6% et des ventes adressées aux ménages de 4,9%.

Voir aussi:

Morocco Procurement Awards: inwi remporte le Trophée « Innovation Achats »

Marchés financiers: Le Maroc partage son expertise en Afrique

Hicham Louraoui

L’OADIM salue les progrès du secteur de l’industrie

Hassnaa EL AKKANI