À LA UNE

Elsan Maroc se mobilise contre le cancer colorectal

Casablanca – Elsan Maroc a annoncé, récemment, le lancement d’une large campagne de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal, tout au long du mois de mars.

« Elsan Maroc place le mois de mars sous le signe de la prévention contre le cancer colorectal. Une large campagne de sensibilisation est mise en place à ce titre sur toutes ses plateformes », indique le groupe dans un communiqué.

Cette campagne, placée sous le thème « SurveillezVosArrières », s’inscrit dans le cadre de l’engagement et de la mobilisation du Groupe Elsan sur le plan International contre ce cancer méconnu, relève la même source, soulignant que l’objectif est de sensibiliser les hommes et les femmes à l’importance de la prévention et du dépistage précoce dans la prise en charge de ce tueur silencieux.

Un enjeu méconnu et des idées reçues

Moins présent dans les médias et campagnes marketing, le cancer du côlon et du rectum est tout de même le troisième cancer le plus fréquent dans le monde, après le cancer du sein et du poumon.

Au Maroc, il n’existe pas de registre national de cancer mais les estimations de l’OMS indiquent 1.271 nouveaux cas de cancer colorectal et 1.185 décès par an, fait savoir le communiqué, notant que « ce ne sont que des estimations et qu’il n’existe pas de registres de cancer dans notre pays ».

Contrairement aux idées reçues, ce cancer touche aussi bien les hommes que les femmes et peut s’étendre à des âges bien plus précoce que les 50 ans généralement mis en avant dans les campagnes de sensibilisation au niveau mondial.

« La bonne nouvelle est que le cancer colorectal, bien que meurtrier, peut être guéri à raison de 9 cas sur 10, sous réserve de détection à un stade précoce. La meilleure façon de le détecter reste le test de dépistage régulier », souligne la même source.

Les principaux facteurs de risque du cancer colorectal :

• L’âge : Les plus de 50 ans sont plus exposés mais cela n’exclut pas les plus jeunes. En effet, d’autres facteurs peuvent provoquer ce type de cancer chez une cible bien plus jeune (+30 ans).

• La prédisposition génétique : Le risque est accru pour les membres des familles ou des antécédents de cancer colorectal sont avérés.

• Les antécédents personnels de polypes, de cancer du côlon ou du rectum.

• L’inflammation chronique de l’intestin et les sensibilités intestinales en général.

• Le mode de vie : Un mode de vie sédentaire et de mauvaises habitudes alimentaires sont des facteurs de risque.

• Le tabagisme : Le tabagisme augmente le risque de développer un cancer colorectal.

• L’alcool : La consommation d’alcool augmente également les risques de ce cancer.

#SurveillezVosArrières

Plusieurs facteurs rendent les personnes réticentes quand il s’agit de dépistage du cancer colorectal. Il s’agit notamment de pudeur, de la peur du test, de manque de connaissances et de la conviction qu’il s’agit d’une expérience désagréable.

Elsan Maroc veut changer tout cela et souhaite normaliser l’usage et les habitudes de test pour contribuer à la prévention du cancer colorectal. La campagne #SurveillezVosArrières permettra de sensibiliser le public à l’importance de la détection précoce et de la prévention du cancer colorectal.

Les experts Elsan Maroc fourniront, à travers les différentes plateformes de l’acteur du secteur de la santé, des informations sur le cancer colorectal et les différentes méthodes de dépistage disponibles tout au long du mois de mars.

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca ouvre en repli

Hicham Louraoui

ONCF: Un programme d’investissement de plus de 7,7 MMDH

Maria MOUATADID

Energie: l’AMEE et la CNOPS scellent un partenariat