À LA UNE

Emploi: M. Sekkouri rencontre une délégation togolaise

L’emploi des jeunes et le dialogue social ont été au centre d’une rencontre tenue, mercredi à Rabat, entre le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, et une importante délégation togolaise actuellement en visite au Maroc.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger autour des expériences du Royaume et de la République togolaise dans les domaines de l’emploi des jeunes, de l’insertion professionnelle, de la protection sociale, et du dialogue social, ainsi que de mettre en avant les avancés et perspectives des deux pays en la matière.

S’exprimant à cette occasion, M. Sekkouri s’est félicité des relations politiques et diplomatiques exceptionnelles qui réunissent les deux pays frères et amis et qui sont à renforcer davantage sur les plans économique et social, mettant en exergue l’importance des questions liées à l’entrepreneuriat et à l’employabilité des jeunes.

“Nous avons eu l’occasion d’échanger sur nos expériences respectives, le programme Awrach et le dialogue social au Maroc ainsi que sur la dynamique en matière d’entreprenariat”, a-t-il souligné dans une déclaration à M24, la chaîne de l’information en continu de la MAP, saluant, dans ce sillage, l’expérience “inspirante” de la République togolaise dans le domaine du dialogue social.

Évoquant la démarche “assez originale” en matière d’emploi des jeunes au Maroc, le ministre a fait savoir qu’il s’agit d’une démarche “appréciée” puisqu’elle s’adresse à la source du problème en ce qui concerne la problématique des jeunes et leurs difficultés et défis.

De son côté, le ministre togolais de la fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara, s’est réjoui de l’accueil chaleureux qui leur a été réservé lors de cette visite qui “s’inscrit dans le cadre d’échange et de partage d’expériences sur toutes les questions touchant à la protection sociale, à l’emploi, à l’insertion professionnelle et au dialogue social”.

M. Bawara a, par la même occasion, fait remarquer que le Togo et le Maroc partagent beaucoup de questions d’intérêt commun, mettant en relief la volonté dont jouissent les deux pays en matière de renforcement et de consolidation du partenariat sur un certain nombre de thématiques importantes notamment l’insertion professionnelle, le dialogue social et la promotion de l’emploi et des compétences.

Et de poursuivre: “Ces questions ont fait l’objet d’échange fructueux avec le ministre et nous nous sommes accordés que cette première réunion sera le fondement d’une coopération et d’un partenariat beaucoup plus fructueux et durable. Donc nous ne serons pas surpris d’accueillir bientôt au Togo une délégation marocaine ou de voir d’autres missions togolaises revenir au Maroc pour approfondir les échanges”.

Outre le ministre togolais de la fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara, la délégation togolaise comprenait la ministre du développement à la base de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam D’Almeida Dossou, aux côtés d’autres universitaires et analystes togolais.

Voir aussi:

La BVC démarre proche de l’équilibre

Bassma RAYADI

La Bourse de Casablanca débute en légère hausse

Youness AKRIM

OPCI: Encours de 3,55 MMDH à fin septembre

Karima EL OTMANI