• Accueil
  • À LA UNE
  • Energie : Chariot signe des accords de partenariat avec Energean plc
À LA UNE

Energie : Chariot signe des accords de partenariat avec Energean plc

Le groupe d’énergie de transition axée sur l’Afrique, Chariot Limited (AIM : CHAR), vient de signer des accords de partenariat avec le groupe Energean plc (“Energean”) (LON : ENOG).

Ces accords portent sur la licence offshore de Lixus (“Lixus”), sur laquelle se situe le projet de développement de gaz d’Anchois (“Anchois”), ainsi que sur la licence offshore de Rissana (“Rissana”) au Maroc, indique le groupe dans un communiqué.

Le partenariat consiste à assurer un financement à Chariot ainsi qu’ au projet par le biais d’un paiement initial, d’un paiement différé et potentiellement d’un portage complet jusqu’à la mise en production, sécuriser un opérateur expérimenté pour le développement d’Anchois et accélérer la croissance du portefeuille, avec la possibilité d’augmenter considérablement la taille du développement et de cibler d’autres objectifs d’exploration sur les licences de Lixus et de Rissana.

Tirant parti de leur expertise combinée pour co-développer Anchois, les parties sont alignées sur les prochaines étapes du développement du projet, incluant entre autres le forage d’un nouveau puits, à l’est du champ d’Anchois, et la réalisation d’un test de production en 2024, les négociations du contrat pour l’appareil de forage étant avancées, l’expansion du plan de développement offshore existant, afin de permettre une production potentielle nettement plus élevée.

Cette transaction porte sur l’acquisition par Energean des participations de 45 % et 37,5 % relatives aux licences de Lixus et de Rissana respectivement, et prise en charge opérationnelle des deux licences, fait savoir la même source.

Chariot conservera une participation de 30 % et 37,5 % dans Lixus et Rissana respectivement, et l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) conservera une participation de 25 % dans chaque licence.

Dans ce sens, Chariot recevra 10 millions de dollars US payables à la conclusion de la transaction, 15 millions de dollars US payables à la décision finale d’investissement (“FID”) et 85 millions de dollars US bruts de portage incluant notamment tous les coûts concernant Lixus jusqu’à la décision finale d’investissement, y compris le puits supplémentaire d’Anchois et le test de production, les coûts d’acquisition des données sismiques prévus sur Rissana plafonnés séparément à 7 millions de dollars US.

À la conclusion du forage du puits d’Anchois, Energean aura le droit d’acquérir 10 % supplémentaires des parts de Chariot dans la licence Lixus pour 850 millions de dollars US brut de portage pour le développement jusqu’à la mise en production (le portage brut de 85 millions de dollars inclus), un emprunt sur 5 ans convertible à coupon zéro de 50 millions de dollars US à un prix d’exercice de 20 livres sterling (ajusté à la baisse pour tenir compte des dividendes) ou de l’émission de trois millions d’actions Energean, à la discrétion de Chariot au moment de la FID, le versement d’une redevance de 7 % sur les revenus de production du gaz d’Energean supérieurs à un seuil de base sur le prix du gaz réalisé (coûts post transport).

A cette occasion, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a indiqué que “cet accord est essentiel pour l’ensemble du domaine offshore du Maroc, sur sa côte atlantique, un actif énergétique clé pour le Royaum”.

Elle a,par la même occasion, souhaité la bienvenue à Energean sur ces licences car ces investissements importants contribueront grandement à la monétisation des ressources du pays et à notre ambitieuse stratégie énergétique”.

Pour sa part, la directrice générale de l’ONHYM, Amina Benkhadra, a félicité les deux parties pour la signature de cet accord, notant que la découverte ainsi que le travail important réalisé à ce jour ont mis en place d’excellentes bases pour le développement du projet.

“Ce partenariat jouera un rôle déterminant dans le financement et la réalisation de la phase suivante. Nous nous réjouissons de pouvoir travailler aux côtés d’Energean et de Chariot pour mettre en œuvre le projet et sa mise en production” a-t-elle estimé.

“C’est une étape très intéressante de notre développement, qui ne peut que renforcer notre position en tant que premier producteur indépendant de gaz naturel coté à Londres”, a affirmé le président directeur général (PDG) d’Energean.

Ces actif, a-t-il dit, sont particulièrement attractifs du fait de notre connaissance approfondie des principaux éléments géologiques, commerciaux et politiques de la région, de notre historique en matière de développement de ressources gazières importantes destinées en priorité au marché domestique et du fait qu’ils viennent compléter notre portefeuille, notamment en raison du potentiel de production d’excédentaire pour fournir d’autres marchés.

Et d’ajouter : “C’est avec grand plaisir que nous travaillerons avec nos partenaires Chariot et ONHYM, et développerons une ressource exceptionnelle au bénéfice de tous”.

Le PDG d’Energean Adonis Pouroulis Mathios Rigas a, quant à lui, relevé que “Energean est un partenaire qui a fait ses preuves en matière de construction et de mise en exploitation accélérée de ce type de projets offshore.

“Energean partage également notre point de vue selon lequel Anchois et les zones environnantes offrent un potentiel de croissance important et nous sommes en phase avec nos plans pour aller de l’avant”, a-t-il poursuivi, faisant savoir que le nouveau partenariat est une étape clé dans la mise en œuvre du développement du champ d’Anchois et nous comptons bien poursuivre le travail considérable entrepris jusqu’à présent pour parvenir à la décision finale d’investissement”.

“Nous sommes enthousiastes à l’idée de la prochaine phase de forage, qui pourrait permettre de confirmer d’importantes ressources supplémentaires et d’augmenter le niveau de production”, a précisé M. Pouroulis, annonçant que ce puits soit utilisé comme puits de production lors du passage en phase de développement.

“Nous conservons une participation importante dans cette opportunité d’ouverture du potentiel économique du bassin sédimentaire et les deux parties sont désireuses d’optimiser les fondamentaux du projet, afin de permettre son expansion et d’entreprendre une exploration plus poussée et nous préparons également le forage sur notre licence onshore de Loukos, dont le démarrage est prévu début 2024”, a-t-il dit.

Chariot est un groupe d’énergie de transition axé sur l’Afrique, avec trois secteurs d’activité à savoir le gaz de transition, “Transitional Gas”, l’énergie de transition, “Transitional Power” et l’hydrogène vert, “Green Hydrogen”.

Voir aussi:

ABL Aviation prend part à la conférence “Airline Economics Growth Frontiers 2023” en Corée du Sud

Kawtar Chaat

Italcementi franchit à la hausse le seuil de participation à Ciments du Maroc  

Manal Ziani

Maroc: Le chômage à 12,5% au T1-2021 (HCP)

Maria MOUATADID