À LA UNE

Énergie: L’ANRE et l’Ofgem renforcent leur coopération

Casablanca  – L’Autorité Nationale de Régulation de l’Electricité (ANRE) et l’Office britannique des marchés du gaz et de l’électricité (Ofgem) ont signé une déclaration conjointe d’intention de coopération qui vise à renforcer la coopération bilatérale entre les deux régulateurs.

Cette déclaration conjointe, singée le 24 février 2022, s’inscrit dans le cadre du nouveau partenariat stratégique bilatéral sur l’action climatique, l’énergie propre et la croissance verte, qui a été convenu le mois de décembre lors de la 3e session du dialogue stratégique Maroc- Royaume Uni et de la réunion inaugurale du Conseil d’association Royaume Uni-Maroc, indique-t-on dans un communiqué conjoint.

L’ANRE et l’Ofgem ont tenu leurs premiers échanges bilatéraux en mars 2021, au cours desquels les deux régulateurs ont salué les opportunités d’une collaboration renforcée en matière de régulation du marché de l’énergie, poursuit la même source, notant que l’ANRE et l’Ofgem ont participé aux discussions consultatives Pré-COP26 à Glasgow aux côtés de 18 autres régulateurs du monde entier, ayant mené au lancement de l’initiative « Regulatory Energy Transition Accelerator (RETA) ».

Cette plateforme de collaboration mondiale entre les régulateurs de l’énergie visant essentiellement d’accélérer le rythme de la transition énergétique a pour principale finalité d’atteindre les objectifs climatiques.

Post-RETA, les deux régulateurs ont poursuivi leurs discussions bilatérales axées principalement sur les régimes de régulation des interconnexions dans les deux pays. Ces discussions ont affirmé que les deux régulateurs entretiennent des dialogues mutuellement bénéfiques, notamment ceux liés au domaine de la régulation qui permettraient au mieux la décarbonation du système énergétique par l’échange d’informations, d’expériences et des bonnes pratiques.

Le président de l’Ofgem Martin Cave a déclaré à cette occasion que « la transition vers la décarbonation est un impératif absolu pour nous tous. Travailler avec nos partenaires à travers le monde est crucial pour atteindre nos objectifs dans ce domaine. Je suis donc ravi que nous ayons formé une alliance aussi étroite avec nos collègues de l’Autorité Nationale de Régulation de l’Electricité du Maroc ».

Pour sa part, le président de l’ANRE, Abdelatif Bardach, a salué cette déclaration conjointe constituant une étape clé de la coopération bilatérale entre les deux pays en matière de transition énergétique.

« Étant pleinement consciente de l’importance des interconnexions pour le développement du marché national de l’énergie, l’ANRE se réjouit de travailler main dans la main avec son homologue britannique dans ce domaine. Aussi, de faire un grand pas vers notre objectif commun, qui est celui de promouvoir le déploiement des énergies renouvelables et d’aller plus loin dans la décarbonation du système énergétique”, a dit M. Bardach, cité dans le communiqué.

Voir aussi:

Industrie: stagnation des dépenses d’investissement au T4-2019

Hicham Louraoui

Le dirham quasi-stable face à l’euro

Yosra BOUGARBA

Covid-19: Le GCAM lance une radio interne

Hicham Louraoui