À LA UNE Entreprise Communication financière

Fenie Brossette: Hausse de 2,5% du CA en 2019

INWI1

Casablanca – L’entreprise de travaux publics Fenie Brossette a réalisé au titre de l’exercice 2019 un chiffre d’affaires (CA) de 551 millions de dirhams (MDH), en hausse de 2,5% par rapport à l’année auparavant.

Fenie Brossette, dans un contexte économique qui demeure difficile, continue à consolider ses parts de marché au niveau de ses activités historiques et a renoué avec la croissance, indique l’entreprise dans un communiqué sur ses résultats annuels 2019.

Le résultat net de l’entreprise au titre de l’exercice 2019 est de -59,9 MDH, dont 54 MDH de dotation nette, relève la même source.

Concernant le résultat financier, il s’élève à -5,9 MDH à fin 2019 contre -8,4 MDH à fin 2018, du fait de la baisse de l’endettement net qui impacte les charges d’intérêts, poursuit Fenie Brossette.

Pour ce qui est du résultat non courant, il est de -35,1 MDH à fin décembre 2019, intégrant une provision de 33,2 MDH constatée au premier semestre 2019 et relative aux risques résiduels relatifs aux filiales africaines, dont 15 MDH faisant suite au prononcé d’un arrêt de la cour d’appel du 12 juillet 2019 condamnant Fenie Brossette Côte d’Ivoire à verser la somme de près de 28 MDH à la société Cotradis, précise l’entreprise, notant que l’exécution provisoire avait déjà été provisionnée à hauteur de 13 MDH dans les comptes de 2017.

Quant à l’endettement net, et grâce aux efforts continus de recouvrement et d’optimisation du besoin en fond de roulement, il s’établit à 96 MDH à fin 2019, soit une amélioration de 23 MDH par rapport à fin 2018 et une baisse de 70 MDH comparativement à fin 2017, selon la même source.

Et d’enrichir que dans le cadre de la revue du portefeuille, il a été jugé nécessaire de provisionner certaines créances anciennes ainsi que les stocks inactifs principalement lors du 1er semestre, précisant que le montant de ces provisions nettes s’élève à 20 MDH, impactant l’EBITDA qui s’établit à -3,6 MDH contre 2,6 MDH à fin 2018.

S’agissant des perspectives, Fenie Brossette compte maintenir ses projets de développement et poursuivre ses efforts de structuration initiés en 2019 tout en mettant en place les mesures nécessaires pour atténuer les différents impacts de l’état d’urgence sanitaire sur son activité.

L’entreprise conclut que la qualité de ses partenaires, l’engagement de ses équipes, la solidité de ses fondamentaux constituent un atout majeur pour faire face aux retombées de la crise sanitaire.

Voir aussi:

Ennakl Automobiles : le CA en repli au S1-2020

Lhassan Essajide

Le 3ème « China Trade Week » s’ouvre à Casablanca

Hassnaa EL AKKANI

Signature d’une convention de partenariat entre MAScIR et Mologic

Hicham Louraoui