À LA UNE

Festival « On Marche » de danse contemporaine à Marrakech

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca – La Biennale de la danse en Afrique s’implantera à Marrakech, du 22 au 27 novembre, à l’occasion de la 15ème édition du festival international de danse contemporaine « On Marche ».

« Il s’agit d’une rencontre entre deux évènements phares. D’un côté, le festival (On Marche), qui s’est forgé, depuis sa création en 2005, une place de choix dans le paysage culturel marocain et de l’autre, la Biennale de la danse en Afrique, lancée en 1997 avec pour objectif de découvrir des talents et assurer la promotion de la création chorégraphique du continent », indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Son originalité est d’être itinérante (Luanda, Antananarivo, Paris, Tunis, Bamako, Johannesburg et Ouagadougou ont accueilli la manifestation) et de s’appuyer sur des festivals portés par des opérateurs culturels du continent, souligne la même source.

Pendant 6 jours, Marrakech va donc vivre au rythme d’un programme riche en Master-Class, en conférences, en projections de films sur l’histoire des danses africaines et en représentations chorégraphiques. Pour toucher un large public, plusieurs performances artistiques auront lieu dans des espaces publics.

« La programmation sera tournée vers l’avenir », explique Taoufiq Izeddiou, fondateur du festival « On Marche » et directeur artistique de la Biennale, cité dans le communiqué. « Nous allons notamment mettre en lumière les créations de 20 jeunes chorégraphes émergents à travers le volet Génération 2020 », a-t-il soutenu.

A noter que la création marocaine sera à l’honneur chaque jour grâce à une plateforme dédiée aux jeunes talents du Royaume. Au total plus de 100 artistes appartenant à 34 compagnies du continent africain.

L’évènement prend un relief tout particulier cette année puisqu’il aurait dû se tenir l’an dernier mais qu’il fut annulé au dernier moment en raison de la pandémie.

Vu la qualité exceptionnelle des spectacles, ils seront retransmis intégralement via la plateforme digitale africaine Afropolis.

Voir aussi:

Commission des investissements: 68 projets approuvés

Naji

GCAM réalise un RNPG de 131 MDH au T1-2021

Hicham Louraoui

Ministère de l’Éducation/BVC: Convention pour promouvoir l’éducation financière

Sara Ouzian