À LA UNE Entreprise

GITEX AFRICA Morocco, vitrine technologique de l’Afrique

GITEX AFRICA Morocco, dont la première édition est prévue du 31 mai au 2 juin à Marrakech, est l’événement tech et start-up phare de la technologie africaine et l’espace de rencontre des technologies transformatrices.

Le soutien de la communauté technologique mondiale sur l’ensemble du continent a abouti à une édition à guichets fermés de GITEX AFRICA 2023, ont affirmé les organisateurs lors d’une conférence de presse jeudi à Salé, notant que la phase d’extension s’intensifie avec la construction d’un super site spécialement conçu pour l’événement qui devra accueillir plus de 900 exposants et start-ups ainsi que des délégations d’une centaine de pays, pour trois jours d’échanges intensifs entre les secteurs public et privé de la future plus grande économie numérique du monde.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, GITEX AFRICA est porté par l’Agence de Développement du Digital (ADD), sous la tutelle du ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration.

Le Maroc est honoré d’accueillir la première édition de GITEX AFRICA, une réelle opportunité pour approfondir les efforts consentis et le travail réalisé ces dernières années dans le domaine de la transition numérique et de l’innovation technologique, a souligné la ministre de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour.

L’organisation de cette manifestation au Maroc s’inscrit en droite ligne de l’intérêt particulier qu’accorde SM le Roi Mohammed VI à la promotion de l’investissement, a-t-elle relevé, soutenant que ce choix trouve son fondement dans la dynamique remarquable que connaît le Royaume dans le domaine de l’économie numérique et témoigne de son ambition de se positionner comme hub de numérisation sur l’échiquier africain.

Il va sans dire que GITEX AFRICA Morocco s’inscrit parfaitement dans le cadre des efforts du Royaume au service de la coopération sud-sud et du rayonnement de l’Afrique à l’échelle internationale, a souligné le directeur général de l’ADD, Mohammed Drissi Melyani, précisant que ce conclave tend à promouvoir l’innovation technologique multisectorielle et la transformation digitale du continent, conformément aux Hautes Orientations Royales.

“Le potentiel de la technologie dans le continent africain est illimité et il est temps d’agir”, a-t-il dit. En tant que catalyseur de la transformation numérique du Maroc, l’ADD contribue à la promotion de l’innovation dans de nombreux secteurs, a-t-il noté, plaidant pour une transition numérique intelligente de l’écosystème.

Alors que l’Afrique connait l’émergence d’un environnement propice à l’innovation technologique, GITEX AFRICA Morocco sera l’opportunité de “rassembler les magnats de la technologie et de promouvoir les investissements”, a relevé M. Drissi Melyani, se disant “profondément engagé pour le succès de cette première édition”.

Même son de cloche chez Trixie LohMirmand, PDG de KAOUN International, l’organisateur de GITEX AFRICA, qui a affirmé que “l’Afrique a une belle histoire à partager avec le monde dans l’évolution de ses villes numériques, alimentée par une jeune génération talentueuse et des gouvernements tournés vers l’avenir”.

Le fait que GITEX AFRICA, affilié à GITEX GLOBAL, le plus grand salon mondial de la technologie et des start-ups organisé à Dubaï, soit si bien accueilli dès sa première édition témoigne de la confiance et de l’optimisme envers la croissance de l’économie numérique africaine, a-t-elle fait observer, notant que “toute entreprise ayant une stratégie d’internationalisation doit prendre part à la révolution numérique du continent le plus convoité au monde”.

A la lumière de la mission de l’Union africaine de créer un marché unique numérique sécurisé d’ici 2030, les exposants de GITEX AFRICA font preuve d’optimisme face à l’écosystème technologique du continent et des tendances qu’il crée, de l’augmentation de la connectivité Internet et d’une scène de start-up vertigineuse, à l’essor de l’intelligence artificielle et d’un secteur fintech florissant.

Selon Badrane Kaddour, responsable de l’écosystème des partenaires pour l’Afrique de la société mondiale de technologie et de conseil IBM, le GITEX AFRICA Morocco 2023 permettra à l’entreprise de renforcer son engagement sur le continent, d’étendre sa présence sur le marché grâce à un écosystème de partenaires et de présenter les dernières innovations technologiques permettant à ses clients d’accroître leur productivité, de réduire les coûts et de stimuler la croissance.

Présent en Afrique depuis plus de 20 ans, le poids lourd de la cybersécurité Kaspersky Lab est un autre exposant qui investit dans le vaste potentiel de l’Afrique. Son PDG Eugène Kaspersky, a affirmé que la firme mondiale “s’emploie à protéger les entreprises et les utilisateurs ordinaires de l’Afrique, en sécurisant les technologies et les économies à croissance rapide”.

“Il est important pour nous de partager notre expertise et échanger les connaissances nécessaires à la protection contre les cyber-menaces, dont le volume et la sophistication ne cessent de croître. Aujourd’hui, nous sommes heureux de participer à la première édition de GITEX AFRICA, le plus grand événement technologique du continent – une participation que nous jugeons tout simplement essentielle pour aider à construire ensemble un monde numérique plus sûr”, a-t-il dit.

Des acteurs majeurs du paysage technologique marocain se sont, eux aussi, engagés dans cette aventure très attendue conformément à la mission économique fédératrice du Royaume, dont 60% des investissements étrangers sont dirigés vers l’Afrique. Maroc DataCenter, le fournisseur de solutions technologiques et de cybersécurité MDTS, le fournisseur de plateformes e-Gov pour les administrations publiques africaines Ribatis, et le pionnier de l’industrie des TIC CASANET, sont autant d’exposants avec pour mission commune : promouvoir la révolution technologique en plein essor de l’Afrique.

Les dialogues sur le leadership et les rencontres axées sur les résultats domineront le GITEX AFRICA Morocco, grâce à un programme de conférences multisectorielles bien garni telles que le Sommet digital GITEX AFRICA qui réunira plus de 250 dirigeants des secteurs public et privé, décideurs politiques, investisseurs et universitaires afin d’orienter la transformation de l’Afrique en un marché numérique unique, et le forum des chefs d’entreprise de GITEX AFRICA. Les principaux thèmes à aborder vont de l’analyse de l’état des lieux de l’économie numérique du continent à l’accélération de la mise en place d’une infrastructure publique numérique intégrée et inclusive.

GITEX AFRICA Morocco 2023 s’est également associé à North Star, le plus grand événement mondial consacré aux start-ups, pour organiser North Star Africa qui réunira plus de 400 start-ups – dont 100 start-ups marocaines – venues du monde entier pour étendre leurs engagements, établir des connexions et stimuler leur imagination dans un écosystème technologique africain où les investissements ont atteint 6,5 milliards de dollars US en 2022.

Voir aussi:

Outsourcing, un secteur aux perspectives prometteuses

Youness AKRIM

Marrakech: 2,5 MMDH pour un projet d’alimentation en eau potable (ONEE)

Hicham Louraoui

Intelcia renforce son leadership avec 4 nouvelles nominations

Zin El Abidine TAIMOURI