• Accueil
  • À LA UNE
  • “Gitex Africa”, une belle opportunité devant les startups marocaines pour mettre en avant leurs projets innovants (PDG de Neo Motors)
À LA UNE Entreprise

“Gitex Africa”, une belle opportunité devant les startups marocaines pour mettre en avant leurs projets innovants (PDG de Neo Motors)

La première édition de “Gitex Africa”, organisée du 31 mai au 02 juin, à la cité ocre, a constitué une belle opportunité devant les startups marocaines pour mettre en avant leurs projets innovants, leurs produits et services aux niveaux local, africain et international, a affirmé le fondateur, Président Directeur Général de la Société Neo Motors, Nassim Belkhayat.

“Les startups marocaines sont appelées à être présentes en force à ce genre d’événements internationaux dédiés à l’innovation technologique, pour tirer profit au maximum de leur participation et faire valoir leurs produits et projets innovants”, a relevé M. Belkhayat, dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, en marge de “Gitex Africa”.

Dans ce contexte, il a indiqué que la Société Neo Motors a saisi l’occasion de ce salon pour présenter aux visiteurs à la fois nationaux et étrangers, son “véhicule crossover, cabriolet, qui rentre dans le segment du véhicule trois portes”.

Abordant les facteurs, qui l’ont motivé à se lancer dans cette aventure, M. Belkhayat a noté que le Maroc a réussi à mettre en place une infrastructure, un écosystème dédiés à cette industrie, un environnement favorable à l’investissement, en plus du foncier disponible au profit des investisseurs.

Et de faire remarquer que les efforts consentis n’ont pas tardé à donner leurs fruits. Ainsi, aujourd’hui, plus de 250 entreprises opèrent dans le secteur de l’industrie automobile au Maroc, qui est aussi l’une des meilleures plateformes compétitives de la fabrication des voitures au niveau mondial.

Cette plateforme est une fierté pour les Marocains puisqu’elle a permis de produire une voiture 100% marocaine, a-t-il ajouté, notant que ce salon a permis à la société Neo Motors de voir la réaction des Marocains et des étrangers, qui affichaient leur joie de toucher le volant et de vérifier le moteur de cette voiture.

“Les échos et les impressions des Marocains vis-à-vis de ce nouveau produit sont positifs et très encourageants”, s’est-il réjoui, indiquant que les visiteurs marocains du salon n’ont pas manqué d’exprimer leur grande fierté pour cette première voiture “Made in Morocco”.

“Nous avons commencé à recevoir les commandes des clients que ce soit du Maroc ou de l’étranger”, a-t-il enchainé, notant que les visiteurs marocains du salon, notamment les MRE, attendent avec impatience l’entrée de cette voiture sur le marché.

De même, ils ont exprimé leur disposition à faire la promotion de cette voiture marocaine dans leurs pays d’accueil.

M. Belkhayat a assuré que cette voiture fera son entrée dans les prochaines semaines sur les marchés, indiquant que le prix de ce véhicule sera compris entre 170.000 DH et 195.000 DH TTC, “un prix qui permettra aux Marocains de réaliser leur rêve”.

Par ailleurs, M Belkahayat s’est dit très honoré et fier d’être décoré par SM le Roi Mohammed VI, du Wissam Al Kafaa Al Fikria”, relevant que cette distinction vient couronner cette dynamique dans le domaine de l’innovation et de l’excellence au Maroc, grâce à la Vision Royale depuis de plus de 20 ans.

Pour rappel, la société Neo Motors a mis en place une unité industrielle à Ain Aouda (Région Rabat-Salé-Kénitra), pour la fabrication de véhicules automobiles destinés au marché local et à l’export, avec une capacité annuelle prévisionnelle de 27.000 unités et un taux d’intégration locale de 65%.

L’investissement total prévisionnel de ce projet s’élève à 156 millions de dirhams et permettra à terme la création de 580 emplois.

L’homologation définitive du premier véhicule a été délivrée par l’Agence nationale de la Sécurité routière en février 2023. L’entreprise a procédé au lancement de la présérie et envisage l’inauguration de l’unité industrielle au cours du mois de juin 2023 et le lancement de la commercialisation.

Ce projet, qui donne naissance à la première marque automobile marocaine grand public, est porté par des compétences nationales. Il s’appuie principalement sur l’écosystème d’équipementiers automobiles local développé par le Royaume.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, “Gitex Africa”, porté par l’Agence de Développement du Digital (ADD) sous la tutelle du ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, a réuni, trois jours durant, des dirigeants des secteurs public et privé, des décideurs politiques, des investisseurs et des universitaires pour des échanges intensifs entre les secteurs public et privé de la future plus grande économie numérique du monde.

Voir aussi:

Cours des devises du jeudi 25 août

Safaa BENNOUR

M. Lahlimi pour une inflexion de la politique agricole

Hicham Louraoui

BMCE lance un nouveau portail pour les entreprises

Lhassan Essajide