• Accueil
  • À LA UNE
  • Guelmim-Oued Noun : le Plan de Développement Régional, un cadre “mobilisateur, facilitateur et incitateur” (M. Sadiki)
À LA UNE

Guelmim-Oued Noun : le Plan de Développement Régional, un cadre “mobilisateur, facilitateur et incitateur” (M. Sadiki)

Le Plan de Développement Régional (PDR), qui constitue un lieu de convergence et d’intégration des programmes sectoriels, est appelé être “mobilisateur, facilitateur et incitateur”, a indiqué, vendredi à Guelmim, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.

Ce PDR cristallise le résultat du processus de régionalisation avancée au Maroc, voulu comme une réforme globale et structurelle qui s’adresse à l’ensemble des acteurs territoriaux appelés à innover, a souligné M. Sadiki lors de la conférence “Investor Day”, organisée à l’initiative du Conseil de la région de Guelmim-Oued Noun, en collaboration avec la Société financière internationale (IFC).

Il s’agit de mettre en place les nouveaux mécanismes de la gouvernance du développement territorial afin de porter à maturité la dynamique de changement engagée, a-t-il soutenu, ajoutant que ce PDR doit comprendre les plans d’actions et d’intervention des acteurs, harmonisés entre elles.

Il doit être une base d’organisation de la coopération régionale entre les intervenants pour la création de la valeur ajoutée au niveau local, a expliqué le ministre, notant que la coopération au sein du PDR vise à exploiter le potentiel de la région et à améliorer les revenus agricoles.

Dans la vision de développement régional, a-t-il dit, il est essentiel d’examiner d’une part les contraintes et difficultés et, d’autre part, les potentialités et les atouts de la région.

La gouvernance des deux secteurs repose sur les stratégies Generation Green pour le secteur agricole et Halieutis pour la pêche et l’aquaculture, a-t-il fait savoir, précisant que la déclinaison de Generation Green repose sur trois dimensions, à savoir une dimension territoriale, la filière chaine de valeur et la dimension horizontale.

Évoquant l’agriculture durable, le ministre a rappelé le lancement de programmes innovants et l’introduction de technologies de pointe pour augmenter la productivité tout en préservant l’environnement.

En marge de cette rencontre, cinq conventions ont été signées dans le cadre du contrat programme entre l’État et la région de Guelmim-Oued Noun.

La première convention, signée par M. Sadiki, le wali de la région de Guelmim-Oued Noun, Mohamed Najem Abhai, la présidente du Conseil de la région, Mbarka Bouaida, et le directeur général de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier, Ibrahim Hafidi, porte sur la réalisation et l’accompagnement du projet d’aménagement des zones oasiennes et de lutte contre les incendies fréquents dans la région de Guelmim-Oued Noun.

Quant à la seconde convention, qui s’inscrit dans le cadre du programme de réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural de la région, paraphée par les mêmes signataires, elle vise à financer et achever les travaux de construction d’une route non classée d’une longueur de 27,8 km.

La troisième convention, signée par M. Sadiki, M. Abhai et Mme Bouaida, ainsi que le président du Conseil communal de Guelmim, Hassan Talbi, concerne la construction et l’équipement du marché de gros en légumes et fruits de la région, tandis que la quatrième convention vise à construire et équiper quatre abattoirs modernes à Guelmim, Sidi Ifni, Tan-Tan et Assa selon le cahier des charges de l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA).

Cette convention a été signée par M. Sadiki, M. Abhai et Mme Bouaida, ainsi que les présidents des communes Guelmim, Sidi Ifni, Tan-Tan et Assa afin de couvrir les besoins des communautés concernées en viande de haute qualité.

Quant à la cinquième convention, elle vise à développer l’aquaculture dans le cadre du Programme national pour le développement de l’aquaculture, à travers l’octroi de prêts aux petites entreprises œuvrant dans ce domaine.

Voir aussi:

BERD et l’UE accordent 6M€ à Lamatem

Maria MOUATADID

Samsung Galaxy Z Flip5 et Galaxy Z Fold5: flexibilité et polyvalence garanties sans compromis

Yassine Ahizoune

Les agences Attijariwafa bank Europe font peau neuve

Mohammed HAMIDDOUCHE