À LA UNE Communication financière

Hausse de l’encours à 961,3 MMDH à fin juillet

Rabat- L’encours du crédit bancaire s’est établi à fin juillet à 961,3 milliards de dirhams (MMDH), en hausse annuelle de 1,6%, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

L’augmentation de 2,6% des crédits aux Sociétés non financières privées recouvre une hausse de 8,3% des facilités de trésorerie et des baisses des prêts immobiliers et ceux à l’équipement de 7,1% et 2,6% respectivement, ressort-il du tableau de bord « crédits-dépôts bancaires » de BAM.

L’enquête de conjoncture de BAM au deuxième trimestre de 2021 (T2-2021), indique que l’accès au financement aurait été jugé normal par 86% des entreprises industrielles avec un coût du crédit en stagnation, fait remarquer BAM.

A fin juillet 2021, les crédits aux ménages ont enregistré une hausse annuelle de 5,6%, traduisant essentiellement une augmentation de 6,7% des prêts à l’habitat, ajoute la même source.

Le financement participatif destiné à l’habitat, sous forme notamment de Mourabaha immobilière, s’est établi à 14,3 MMDH au lieu de 9,2 MMDH une année auparavant.

Au T2-2021, les banques indiquent un assouplissement des critères d’octroi de crédit aussi bien pour les prêts à l’habitat que pour ceux à la consommation. Pour la demande, elle aurait augmenté pour les prêts à la consommation et stagné pour ceux à l’habitat.

Pour ce qui est des taux appliqués aux nouveaux crédits aux ménages, ils ressortent, au T2-2021, en baisse de 7 points de base (pbs) à 4,26% pour les crédits à l’habitat et en hausse de 14 pbs à 6,64% pour ceux à la consommation, relève BAM.

Voir aussi:

Saham Assurance: Repli de 6% du CA

Karima EL OTMANI

Ramadan: Un mois à oublier pour les cafetiers ?

Hassnaa EL AKKANI

Le flux des IDE progresse de 14,9% en janvier

Hicham Louraoui