À LA UNE Entreprise Communication financière

HPS réalise 578 MDH de revenus à fin septembre

CIH PAY2

Casablanca – Les revenus consolidés du Groupe HPS ont atteint 578 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2021, en hausse de 13,5% par rapport à la même période, un an auparavant.

Au troisième trimestre, les produits d’exploitation de HPS se sont situés à 185 MDH, en progression de 25,7% (hors acquisitions de IPRC et ICPS), confirmant la forte dynamique de l’activité Processing et la résilience de l’activité Solutions au contexte sanitaire mondial compensant la baisse de l’activité Services, indique un communiqué financier de HPS.

Toutefois, l’évolution défavorable du taux de change MAD/USD s’est traduite par un impact négatif de 4% sur les revenus consolidés. À taux de change constant, les revenus consolidés de la période janvier-septembre 2021 sont en hausse de 18,1% par rapport à la même période en 2020.

L’activité Processing poursuit sa montée en puissance, avec des revenus cumulés en hausse de 60% et de 24,8% (en proforma), grâce notamment à la solidité du positionnement de HPS au niveau du paiement (présence dans 27 pays en Afrique). Ceci s’est traduit par un renforcement des revenus récurrents du Groupe, qui s’établissent à 379 MDH à fin septembre 2021, en progression de 18,6% et représentant 65,4% des revenus consolidés.

L’activité Solutions a assuré un déploiement adéquat de ses différents projets, notamment dans le contexte sanitaire au niveau mondial, fait observer HPS, notant que l’évolution défavorable du taux de change MAD/USD a impacté légèrement la croissance des revenus cumulés de cette activité (-0,6%).

Au niveau de l’activité Services, malgré l’amélioration graduelle de la conjoncture économique en France et les levées de restrictions de mobilité, le trimestre a été marqué par une légère baisse de l’activité impactée par la période des congés.

Les investissements en Recherche et développement ont atteint 78 MDH, durant les 3 derniers trimestres, portant, notamment sur le développement de la version 4 de la plateforme PowerCARD.

En parallèle aux investissements réguliers en matériel informatique et aux aménagements des locaux, le Groupe n’a réalisé aucun investissement majeur durant le troisième trimestre de cette année, fait savoir le communiqué.

Par ailleurs, l’endettement du Groupe s’est établi à 193 MDH, contre 112 MDH à fin 2020, fait remarquer le communiqué, ajoutant que cette évolution s’accompagne d’un renforcement de sa capacité financière, grâce à une gestion optimale des flux de trésorerie, générant 255 MDH de disponibilité à fin septembre 2021.

Voir aussi:

Commerce: trois questions au président de la FMF

Samia BOUFOUS

Le trafic aérien chute de 68,39% en janvier

Samia BOUFOUS

Crise sanitaire: La RSE prend tout son sens

Hicham Louraoui