À LA UNE

Huawei participe à la 7ème édition d’Orange Business Live

Huawei Maroc a pris part à la 7ème édition de l’événement “Orange Business Live”, qui s’est tenue en Côte d’Ivoire sous le thème “Quelles sont les cinq grandes tendances tech qui façonneront votre entreprise en 2022 ?”.

À cette occasion, Huawei Maroc, représenté par Chakib Achour, Directeur Marketing et Stratégie, Ambassadeur Huawei ICT – Huawei Maroc, a “fait partie d’un panel d’éminents intervenants qui, tour à tour, se sont exprimés dans le cadre de cet évènement phygital qui est devenu une véritable référence pour l’écosystème numérique”, indique le groupe dans un communiqué.

Cette rencontre, qui a constitué un lieu d’échange privilégié, a permis de décrypter les tendances et les évolutions les plus récentes des secteurs des télécoms, de l’information et de la communication pour les clients B to B, fait savoir la même source. L’objectif étant d’aider ces clients à renforcer leur performance, à favoriser leur croissance et à avoir une meilleure connaissance de leur écosystème.

La rencontre a débuté par une introduction de différents concepts liés à la data numérique, à l’intelligence artificielle, à la connectivité des objets et au cloud. S’en est suivie l’intervention de M. Achour qui fut axée sur l’utilité des data-centers.

“L’Afrique est plus que jamais concernée par l’importance d’instaurer des clouds souverains afin d’avoir un contrôle absolu sur ses données et pour permettre aux entreprises du continent de limiter leurs dépenses en équipements informatiques”, estime Huawei.

Pour M. Achour, il convient d’éviter tout type de recours à des hyperscalers, outils qui permettent d’accélérer la classification, le catalogage et la corrélation des données critiques et sensibles, et de privilégier ainsi les clouds souverains afin d’assurer l’autonomie des états en Afrique sur leurs données.

“Au-delà de la souveraineté sur nos territoires et sur notre santé, nous devons également garantir une souveraineté sur nos données. La mission de Huawei est de réussir à construire un monde encore plus intelligent, les data-centers et la souveraineté des états sur leurs données constituent d’ailleurs un pilier vital de cette stratégie”, a rappelé M. Achour.

Selon lui, la mise en place de data-centers suppose toutefois la présence de différents prérequis. “Tout d’abord, la connectivité et la présence d’un réseau de premier plan : aujourd’hui, on parle davantage de gigaverse, qui est une nouvelle manière de concevoir la connectivité et qui permet de mieux connecter les data-centers entre eux”, a-t-il précisé.

M. Achour a par la suite égrené les différents critères qui permettent aux data-centers de mieux fonctionner, à l’instar de l’énergie durable, de l’infrastructure nécessaire, de la consommation énergétique des data-centers, de leur modularité, de leur firewall de sécurité, etc.

Le directeur Marketing et Stratégie, Ambassadeur Huawei ICT – Huawei Maroc, est également revenu sur l’importance du cloud et de l’intelligence artificielle. Cette combinaison permettra de voir éclore une toute nouvelle industrie 4.0 qui révolutionnera les process et la connectivité des objets.

“C’est un champ des possibles extraordinaire qui est en train de s’ouvrir dans différents domaines (santé, formation, industrie, agriculture, etc.). L’Afrique devra donc être au rendez-vous avec ce changement exponentiel”, relève Huawei Maroc.

Voir aussi:

Infobip organise un webinaire autour de la banque à distance

Yosra BOUGARBA

Transport aérien : RAM relance sa ligne directe Casablanca – Sao Paulo le 7 décembre

Zineb Bouazzaoui

Relance de l’économie: Quatre questions à Hicham Attouch

Lhassan Essajide