À LA UNE

La BVC clôture dans le vert

La Bourse de Casablanca a clôturé ses échanges dans le vert, vendredi, le Masi gagnant 0,72%, à 11.947,29 points (pts).

Le MSI 20, indice regroupant les 20 valeurs les plus liquides, a pris 0,91%, à 968,8 pts et le Casablanca ESG 10, indice thématique qui calcule la performance des cours des entreprises socialement responsables, a grimpé de 0,31%, à 894,53 pts.

Sur le volet international, le FTSE CSE Morocco 15 et le FTSE CSE Morocco All-Liquid ont avancé de 0,79% chacun, à respectivement 11.100,42 pts et 10.090,27 pts.

Sur le plan sectoriel, le secteur du transport s’est offert la hausse la plus forte (+5,58%), particulièrement grâce à la bonne tenue de Ctm (+5,86%), suivi du secteur de société de financement et autres activités financières (+4,18%), et du secteur de l’électricité (+3,91%).

A la baisse, le secteur de la chimie a accusé le plus fort repli (-1,75%), notamment à cause de la mauvaise performance de Snep (-1,88%), suivi du secteur des loisirs (-0,88%) et du secteur des services aux collectivités (-0,39%).

Le volume global des échanges a porté sur plus de 44,62 millions de dirhams (MDH). Le volume du marché Central a porté sur plus de 44,11 MDH, tandis que celui des transferts a porté sur plus de 508.231 DH.

Du côté des valeurs les plus actives, Attijariwafa Bank a apporté plus de 10,84 MDH, Itissalat Al-Maghrib plus de 5,21 MDH et Minière Touissit plus de 4,60 MDH.

La capitalisation boursière a dépassé, quant à elle, les 620,97 milliards de dirhams (MMDH).

Du côté des valeurs, Fenie Brossette (5,94% / 130,2 DH), Salafin (5,92% / 680 DH), Ctm (5,86% / 688 DH), Stokvis Nord Afrique (5,54% / 13,14 DH) et Eqdom (5,41% / 1.170 DH) ont réalisé les plus fortes hausses.

A l’inverse, Dari Couspate (-3,71% / 4.675 DH), Cdm (-3,48% / 610 DH), Smi (-2,73% / 1.390 DH), Snep (-1,88% / 785 DH) et CIH (-1,28% / 308 DH) ont accusé les plus fortes baisses.

Voir aussi:

Bourses/Monétisation des données: Interview avec Selloua Chakri

Samia BOUFOUS

Investissements Bank Of Africa et l’AMDI scellent une convention

Maria MOUATADID

Les enjeux de la croissance prennent le dessus sur les risques inflationnistes en 2022

Bassma RAYADI