À LA UNE Bourse

La BVC finit le 2ème semestre 2019 en hausse

CIH PAY2

Casablanca – La Bourse de Casablanca a terminé le second semestre de l’année écoulée en hausse, ses deux principaux indicateurs, Masi et Madex, progressant respectivement de 7,84% et 8,01%.

Au terme des 123 séances du S2-2019, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, a atteint 12.171,9 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a avancé à 9.919,25 points.

L’indice FTSE CSE Morocco 15 a progressé de 6,86% à 10.837,91 points et le FTSE Morocco All-Liquid a pris 8,02% à 10.507,58 points.

L’indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) « Casablanca ESG 10 » a gagné, quant à lui, 7,47% à 953,03 points.

Sur le plan sectoriel, 17 secteurs des 24 représentés à la cote casablancaise ont terminé le semestre dans le vert avec des hausses oscillant de 17,98% pour le compartiment « Materiels, logiciels & services informatiques » jusqu’à 1,19% pour « Loisirs et hôtels ».

Contre-tendance, le secteur « Ingénieries & biens d’équipements industriels » a réalisé la mauvaise performance semestrielle avec une chute de 32,75%, tandis que « Sylviculture & papier » et « Société de financement & autres activités financières » ont enregistré des pertes respectives de 19,97% et 4,37%.

Pour ce qui est de la capitalisation boursière, elle a avoisiné les 626,7 milliards de dirhams (MMDH) au S2-2019, dominée par Itissalat Al-Maghrib (134,5 MMDH), Attijariwafa Bank (104,7 MMDH) et BCP (56,1 MMDH). De son côté, le volume global des échanges s’est établi à plus de 39 MMDH.

Aux valeurs individuelles, Microdata a grimpé de 53,09%, plus forte hausse, devant SMI (+36,35%), Disway (+31,02%), M2M Group (+30,28%) et Atlanta (29,57%).

Par ailleurs, Itissalat Al-Maghrib, Attijariwafa Bank et BCP ont été les instruments les plus actives du semestre avec des parts respectives de 21,46%, 16,71% et 8,96%.

Voir aussi:

La Bourse de Casablanca démarre dans le rouge

Youness AKRIM

Le marché monétaire maintient son équilibre

Lhassan Essajide

Le dirham s’apprécie de 0,45% face au dollar

Salma EL BADAOUI