• Accueil
  • À LA UNE
  • La compagnie espagnole Binter reprend sa liaison aérienne entre Fès et les îles Canaries
À LA UNE Entreprise

La compagnie espagnole Binter reprend sa liaison aérienne entre Fès et les îles Canaries

La compagnie aérienne espagnole Binter a repris, samedi, la liaison internationale directe entre la ville de Fès et l’archipel des Canaries une fois par semaine, via la grande Canarie (Gran Canaria).

Après un vol de 3H15 mn, un avion NT 6428 de Binter s’est posé sur l’aéroport de Fès-Saiss vers 14h30, en provenance des îles Canaries, avec quelque 70 passagers à bord de diverses nationalités.

Cette ligne, qui vient renforcer la présence de cette compagnie aérienne au Maroc, sera assurée chaque samedi en aller-retour.

Dans une déclaration à la chaîne d’information M24 de la MAP, Borja Bethencourt Muñoz, responsable international de communication à Binter, a souligné qu'”avec la reprise de cette liaison, qui reliera les Canaries à la troisième ville du Maroc, Binter lance son programme le plus important de liaisons avec le Maroc, fruit du travail commun avec l’Office National Marocain du Tourisme”.

La compagnie aérienne a mis en vente en 2023 plus de 78.000 sièges répartis sur 36 vols hebdomadaires desservant 11 itinéraires vers huit destinations de la région nord-africaine la plus proche des Canaries : Fès, Marrakech, Agadir, Guelmim, Laâyoune et Dakhla, auxquelles s’ajoutent Tanger et Essaouira, a fait savoir M. Bethencourt Muñoz.

Binter est une compagnie aérienne réputée pour la qualité de son service, a-t-il dit, ajoutant que les passagers de ces liaisons bénéficieront des avantages distinctifs du produit proposé par Binter, avec un service à bord haut de gamme axé sur l’offre de la meilleure expérience client, comprenant des prestations généreuses telles qu’un apéritif gastronomique offert pendant le trajet et un voyage confortable à bord de sa flotte d’avions modernes.

Selon le responsable international de communication, la compagnie aérienne a dépassé, durant ce mois de juin, le seuil des 80 millions de passagers transportés à bord de ses avions depuis sa création en 1989.

L’une des clés de l’expansion de Binter, a-t-il expliqué, réside dans sa flotte composée d’avions des modèles ATR 72 et Embraer E195-E2, parfaitement adaptés à son type d’exploitation, notant que la compagnie aérienne a progressivement renouvelé et acquis ces avions pour disposer d’une des flottes les plus jeunes du pays, comme l’a reconnu le prestataire suisse de services de renseignement pour les compagnies aériennes, Ch-Aviation.

Actuellement, Binter opère avec 31 appareils, dont 26 ATR et cinq Embraer, recevra bientôt trois turbopropulseurs et, cette année même, elle commencera à recevoir les cinq réacteurs achetés à Embraer en 2022, auxquels s’ajouteront six autres appareils acquis ce mois-ci et qui, d’ici la fin de 2025, constitueront une flotte de 16 réacteurs pour la compagnie aérienne.

Voir aussi:

“Tayssir”: Paiement des bourses se digitalise

Karima EL OTMANI

COP28: M. Alj souligne la mobilisation du secteur privé

Zin El Abidine TAIMOURI

Huawei/IRES: Débat autour des technologies disruptives

Hicham Louraoui