À LA UNE

La prime de risque action revue légèrement à la hausse

Casablanca- La prime de risque action (PRA) a été revue en légère hausse de 0,2% en mars 2022, pour atteindre 8,1%, selon BMCE Capital Global Research (BKGR).

Cela est « vraisemblablement en raison de la hausse de la volatilité du marché boursier constatée à partir de mi-février 2022 », estime BKGR dans son dernier « Flash-prime de risque », notant que la dernière PRA (septembre 2021) s’est établie à 7,9%.

Un sondage effectué auprès des investisseurs institutionnels corrobore ce constat en laissant ressortir des attentes en 2022, notamment une croissance économique en progression de +1,9% (vs +0,7% selon les prévisions de Bank Al-Maghrib et 1,8% pour le scénario central de BKGR).

Par ailleurs, après un début d’année bien orienté, le Masi s’est engagé dans un trend baissier compte tenu de la décélération attendue de l’économie globale et de l’inquiétude suscitée par le déclenchement du conflit russo-ukrainien.

En outre, l’arbitrage demeure favorable au marché actions avec un spread BDT 10 ans vs D/Y 2022 de 70 points de base (pbs), relève BKGR, notant que ce différentiel pourrait se resserrer dans les mois à venir en raison d’une hausse attendue des taux primaires dès le deuxième semestre de 2022.

Voir aussi:

Le dirham se déprécie de 0,36% face à l’euro

Youness AKRIM

Sociétés de bourse … C’est pas sorcier!

Hicham Louraoui

Cours de change des devises étrangères contre le dirham

Yosra BOUGARBA