À LA UNE

LafargeHolcim Maroc: le résultat net consolidé en baisse

Casablanca, Le résultat net consolidé de LafargeHolcim Maroc s’est établi à 1,492 milliard de dirhams (MMDH) à fin décembre 2020, en baisse de 12% par rapport à la même période une année auparavant.

Cette évolution s’explique par l’impact de la crise sanitaire sur les ventes et le don de 500 millions de dirhams (MDH) au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Covid-19, indique LafargeHolcim Maroc dans un communiqué sur ses résultats annuels de 2020, publié à l’issue de la réunion de son Conseil d’administration.

Le résultat d’exploitation s’est élevé, à cette date, à 3,076 MMDH, en repli de 2%, ajoute le communiqué, notant que les actions de maîtrise des coûts, l’évolution favorable des prix des combustibles, l’amélioration des performances industrielles et commerciales ont permis de limiter cette baisse.

S’agissant du chiffre d’affaires consolidé, il a accusé une baisse de 11% par rapport à 2019 (à 6,98 MMDH), en raison, d’après LafargeHolcim Maroc, de la crise sanitaire qui a fortement impacté le niveau des ventes, en particulier au deuxième trimestre.

En social, le résultat net a été arrêté à 1,170 MMDH, fait savoir la même source.

Par ailleurs, le communique souligne que le Conseil d’Administration propose la distribution d’un dividende de 50 dirhams par action au titre de l’exercice 2020.

Au volet perspectives, « la tendance dans l’évolution du marché, observée au deuxième semestre 2020 suite à la fin du confinement, devrait se poursuivre », selon LafargeHolcim Maroc, qui relève que dans ce contexte, le groupe va maintenir sa stratégie d’innovation et de différenciation par l’expertise et la qualité de service, tout en continuant le déploiement de sa feuille de route « Énergies vertes ».

La nouvelle usine d’Agadir-Souss sera opérationnelle cet été, fait savoir le communiqué, soulignant que cet investissement, de l’ordre de 3 MMDH, va permettre d’accompagner le développement des provinces du Sud.

Voir aussi:

PLF-2022: priorité à la consolidation de la relance économique

Youness AKRIM

Marché des capitaux: 5 priorités de l’AMMC en 2022

Salma EL BADAOUI

Près de 31 MMDH transférés aux régions depuis 2016

Karima EL OTMANI