À LA UNE

Le CVE décide d’un plan d’action jusqu’à fin juin

Rabat – Le Comité de veille économique (CVE) qui a tenu, lundi à Rabat, sa première réunion de travail, a décidé d’un plan d’action qui s’étalera jusqu’à fin juin et dont les premières mesures devront être opérationnelles à partir du lundi 23 mars.

Une première série de mesures sera ainsi mise en place et consistera en la suspension du paiement des charges sociales (cotisation CNSS) et la mise en place d’un moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises, indique le ministère de l’Economie, des finances, et de la réforme de l’administration.

A cet effet, un comité technique a été créé pour préparer un guide explicitant les modalités et les conditions d’octroi de ces mesures, au cas par cas, précise le ministère dans un communiqué.

La deuxième réunion du CVE est programmée pour le lundi prochain, fait savoir le ministère, assurant néanmoins que les membres du comité assureront un suivi quotidien de l’évolution de la situation économique, tout en apportant une attention particulière à la dimension sociale et aux modalités de sa prise en charge.

Par ailleurs, le ministère souligne que les échanges entre les membres du comité ont mis en exergue notamment les retombées négatives attendues sur de nombreux secteurs d’activité, tout en soulignant qu’à ce stade, les deux secteurs lourdement impactés dans l’immédiat sont les secteurs du tourisme et du textile.

Le comité est composé de huit membres du gouvernement, de Bank Al-Maghrib, du GPBM, de la CGEM et de la Fédération des chambres du commerce, de l’industrie et des services et celle des chambres de l’artisanat, rappelle la même source.

Voir aussi:

Financements extérieurs: Plus de 30 MMDH mobilisés en 2017

Naji

COVID-19: Marocotel 2020 reporté a une date ultérieure

Salma EL BADAOUI

Maghreb Oxygène: le chiffre d’affaire quasi-stable au S1

Hicham Louraoui