À LA UNE

Le dirham s’apprécie de 0,36% par rapport à l’euro

INWI1

Rabat – Le dirham s’est apprécié de 0,36% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,41% vis-à-vis du dollar, lors de la période allant du 23 au 29 janvier 2020, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, souligne Bank Al-Maghrib dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires, relevant qu’au 24 janvier 2020, l’encours des réserves internationales nettes s’est stabilisé, d’une semaine à l’autre, à 243,9 milliards de dirhams (MMDH), affichant ainsi une progression annuelle de 6,4%.

D’après le document, Bank Al-Maghrib a injecté au cours de la semaine allant du 23 au 29 janvier 2020, un montant de 57,7 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres. Tenant compte notamment des montants de 2,3 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et de 3,8 MMDH servis sous forme de swap de change, le volume total des interventions est ressorti à 63,8 MMDH.

Durant cette période, le taux interbancaire s’est situé à 2,29% en moyenne et le volume quotidien des échanges à 3,1 MMDH, ajoute Bank Al-Maghrib qui affirme avoir injecté un montant de 67,1 MMDH sous forme d’avances à 7 jours lors de l’appel d’offres du 29 janvier (date de valeur le 30 janvier).

Sur le marché boursier, le MASI a reculé de 0,8%, ramenant sa performance depuis le début de l’année à 3%. Cette évolution s’explique notamment par les dépréciations des indices sectoriels de l’ »agroalimentaire » de 2,9%, des “télécommunications” de 1,3% et des “banques” de 0,7%. En revanche, les indices des secteurs de l’“électricité” et des “distributeurs” ont augmenté de 3,6% et 1,8% respectivement.

Pour ce qui est du volume global des échanges, il a atteint 1,8 MMDH contre 1,4 MMDH une semaine auparavant. Sur le marché central actions, le volume quotidien moyen s’est établi à 197,8 MDH après 264,7 MDH la semaine dernière.

Voir aussi:

BAM: 04 points-clés des statistiques monétaires de mai

Hicham Louraoui

Le PLFR, un impératif pour le plan de relance

Maria MOUATADID

La Coalition Business Afrique voit le jour à Marrakech

Mohammed HAMIDDOUCHE