À LA UNE

Le Maroc, précurseur en matière des énergies renouvelables

Au cours de la dernière décennie, le Maroc est devenu un pays « précurseur » en matière des technologies des énergies renouvelables, a affirmé mardi la chaine de télévision britannique itv, ajoutant que le Royaume possède Noor, « la plus grande centrale solaire au monde ».

Au Maroc, 2.500 heures de soleil inondent les sables sahariens chaque année, et chaque jour, le vent y souffle, relève le reportage télévisé, notant que la stratégie du gouvernement marocain prévoit la vente de son énergie à l’étranger.

Une entreprise britannique veut y construire un parc éolien et solaire afin d’exploiter cette énergie au Royaume-Uni, poursuit la même source.

Cité dans le reportage, Sir Dave Lewis, président du projet XLinks, a expliqué que l’on peut générer « trois fois plus d’énergie par mètre carré au Maroc qu’au Royaume-Uni ».

Des panneaux solaires produiraient l’énergie au Maroc, avant qu’elle n’arrive via quatre câbles sous-marins – de près de 4.000 km de long chacun – en passant par l’Espagne, le Portugal et la France, pour d’atteindre le réseau national dans le Devon, a détaillé M. Lewis.

Un tel projet pourrait fournir 8% des besoins énergétiques du Royaume-Uni, soit l’équivalent de sept millions de foyers, a-t-il précisé.

« La technologie existe pour remplacer les combustibles fossiles par des énergies renouvelables, mais nous devons investir, et probablement plus rapidement », a plaidé M. Lewis, soulignant que « nous pouvons réduire le prix de l’électricité d’une manière renouvelable et durable, et nous devons absolument le faire ».

 

Voir aussi:

Sports: un budget prévisionnel de plus de 2 MMDH

Maria MOUATADID

Covid-19: Mise en place de « Damane Oxygene »

Hicham Louraoui

Agriculture: 2020, le début d’une décennie plus verte

Hicham Louraoui