• Accueil
  • À LA UNE
  • Le Maroc prend part à Amman au Conseil des Gouverneurs des Banques Centrales
À LA UNE

Le Maroc prend part à Amman au Conseil des Gouverneurs des Banques Centrales

Amman – Les travaux de la 42é session ordinaire du Conseil des Gouverneurs des Banques Centrales et Institutions Monétaires Arabes, se sont ouverts lundi à Amman.

Le Maroc est représenté à cette session par une délégation conduite par Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib et comprend le directeur de la coopération et des relations internationales, Anis Youssfi.

Cette session examine plusieurs questions portant notamment sur les évolutions monétaires, financières et économiques régionales et internationales et leurs implications sur les pays arabes.

Il s’agit également d’examiner les moyens de renforcer les crédits dédiés aux petites et moyennes entreprises et de discuter des difficultés d’application des techniques bancaires et de sécurité du secteur bancaire. La session débattra, en outre, des implications des mesures prise par l’UE pour la protection des données financières. .

L’ordre du jour de la session porte sur l’examen du rapport du secrétariat du conseil, le projet de rapport économique arabe pour l’année 2018, les travaux des comités de supervision des banques arabes, des systèmes de paiement et de règlement et des informations de crédit, ainsi que le suivi de la mise en œuvre du projet de compensation Arabe.

Les participants discuteront également des questions liées notamment à la révolution numérique et ses répercussions sur le système bancaire et la stabilité financière ainsi que les risques des crimes électroniques. .

Intervenant à cette occasion, le président de la session, Mohamed Mansour Zemmam, gouverneur de la Banque centrale du Yémen, a souligné que l’évolution économique dans les pays arabes avait enregistré un taux de croissance limité en 2017, (1,3% contre 2% en 2016).

De son côté, le Premier ministre jordanien, Omar Al-Razzaz, a indiqué que les banques centrales des pays arabes sont qualifiées pour jouer un rôle important dans la réduction des risques économiques internes et externes et trouver des mécanismes et des politiques efficaces pour les surmonter.

 

Voir aussi:

Sonasid : le résultat net en baisse de 84%

PIC investit 50 millions de dollars dans Aradei Capital

Hicham Louraoui

HPS: 716 MDH de produits d’exploitation en 2019

Hicham Louraoui