À LA UNE

Industrie/import: le point sur le système de contrôle

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca – Le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie Verte et Numérique et l’Association des Transitaires Agréés en Douane au Maroc (ATADM) se sont réunis, vendredi au Port de Casablanca, pour faire le point sur le nouveau système de contrôle des produits industriels à l’importation, lancé le 1er février 2020.

Cette réunion a permis de passer en revue les avancées réalisées dès les premières journées du lancement de ce nouveau système de contrôle à l’import, indique un communiqué conjoint.

Ainsi, quelque 3.800 cargaisons importées au niveau national ont déjà obtenus leur visa d’accès au marché marocain, soit plus de 90% des dossiers reçus dans le cadre dudit système en fin de journée du jeudi 6 février, et la situation au port de Casablanca n’est pas en reste puisqu’elle a été marquée par le traitement et la clôture de 1.023 dossiers la semaine en cours contre 845 lors de la même période la semaine dernière, fait savoir la même source.

Cité par le communiqué, le Président de l’ATADM « a félicité le ministère pour sa réactivité et a exprimé l’engagement de son association à collaborer étroitement avec le ministère pour la réussite du nouveau système, dont il partage entièrement les objectifs ».

Le communiqué souligne, par ailleurs, qu’un front office de 3 guichets, équipé d’un système de gestion de la file, a été mis en place, avec l’appui de Portnet, au niveau de « La maison des services du port de Casablanca », située au sein du port, précisant que l’objectif étant de renforcer la communication entre les transitaires et les 3 organismes d’inspection (Applus Fomento, Bureau Veritas et TUV Rheinland) et l’orientation des opérateurs économiques.

La même source note également que des ressources locales du ministère sont mobilisées pour accompagner les agents des trois sociétés d’inspection dans le traitement des dossiers au cours de cette phase du démarrage du nouveau système.

Voir aussi:

BMCI: PNB de 1,51 MMDH à fin juin 2021

Maria MOUATADID

Fitch confirme à la SCR sa notation AAA

Lhassan Essajide

NMD: nécessité de libérer l’espace budgétaire

Yosra BOUGARBA