À LA UNE

Le pétrole toujours en chute en Europe

Londres  – Les prix du pétrole poursuivaient leur descente mercredi, le baril de référence américain touchant un plus bas en 17 ans, pris en étau entre une offre débordante et une demande mondiale sapée par la pandémie de Covid-19.

Ainsi, le baril de WTI pour livraison en avril valait 25,55 dollars, en baisse de 5,19% par rapport à la fermeture de mardi, peu après avoir touché 25,08 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 27,88 dollars à Londres, en recul de 2,96%.

Le prix du baril de Brent est passé de 56,62 dollars en janvier dernier à 49,67 dollars en février pour se situer à 30,08 dollars lundi dernier.

Le prix du baril du WTI américain est passé de 51,56 dollars en janvier à 44,76 dollars en février pour descendre à 25,55 dollars.

Voir aussi:

Déficit budgétaire de 21,8 MMDH au S1-2019 (TGR)

Hicham Louraoui

La BVC débute en modeste hausse

Maria MOUATADID

Relance TPE/Damane Relance: 22,4 MMDH de crédits accordés

Youness AKRIM