À LA UNE

Le Technopark célèbre ses 20 ans d’existence

Casablanca- Le Technopark a célébré, mercredi à Casablanca, son vingtième anniversaire, lors d’une cérémonie marquée par la présence de la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

Placée sous le thème « 20 ans au service de l’entrepreneuriat innovant », cet événement a été l’occasion de passer en revue le bilan des deux décennies du Technopark, en tant que moteur d’accompagnement et de création de synergies entre les initiatives publiques et privées.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, Mme Mezzour a indiqué que le Technopark est « un projet formidable » qui a permis d’accompagner quelques 3.000 entreprises et créé plus de 15.000 emplois directs et indirects, faisant part de sa fierté à l’égard de ce projet qui contribue à faire du Maroc « un hub régional en matière de digitalisation ».

Pour sa part, Lamiae Benmakhlouf, directrice générale du Moroccan Information Technopark Company (MITC), société gestionnaire des Technoparks du Maroc, a souligné que le Technopark a donné un réel coup de pouce aux startups technologiques et accompagné toute une génération d’industries digitales au Maroc.

« Nous sommes comblés d’avoir vécu la naissance d’un écosystème entrepreneurial innovant et dynamique », a-t-elle dit, ajoutant que le Technopark accompagne ses startups sur plusieurs niveaux, qu’il s’agisse du réseautage, ou encore de l’accès au financement, aux compétences et au marché.

Les startups abritées par le Technopark atteignent un taux de réussite de 86% après 18 mois d’incubation et un taux de pérennité de 89% au delà de 5 ans d’accompagnement, a-t-elle fait savoir.

Après avoir souligné que 25% de ces startups s’exportent à l’international, principalement en Europe et en Afrique subsaharienne, Mme Benmakhlouf a assuré que les ambitions futures du Technopark s’inscrivent en droite ligne avec les orientations du Nouveau modèle de développement (NMD).

« Le digital et l’accompagnement entrepreneurial sont deux leviers importants et transversaux pour promouvoir la modernisation des secteurs stratégiques et la prospérité de l’économie nationale », a-t-elle soutenu.

Le Technopark s’assigne pour mission d’accompagner les jeunes porteurs de projets innovants dans les secteurs des nouvelles technologies, des Green Tech et des industries culturelles, ainsi que dans les nouveaux métiers porteurs, tant au niveau régional que national.

Il s’est engagé dans une démarche de proximité en investissant de nouveaux territoires et en mettant en application la duplication d’un modèle porteur de solutions et générateur de résultats sur les moyens et longs termes.

Après Casablanca, Rabat, Tanger et Agadir, l’opérationnalisation des Technoparks de Fès, de Tiznit et d’Oujda est en cours de réalisation. Un projet qui a pour ambition d’accompagner et de stimuler le potentiel de création et de développement des start-ups sur l’ensemble du territoire national.

Soutenu par un large réseau de partenaires et membres de l’écosystème, le Technopark s’attèle, depuis deux décennies, à accompagner les porteurs de projets innovants.

Le parcours au sein du Technopark favorise l’inclusion dans une démarche innovante en investissant de nouveaux territoires et en déployant une offre d’accompagnement étudiée et sur mesure pour une meilleure compétitivité des secteurs stratégiques dans notre pays.

Voir aussi:

BVC: Les tops et les flops de la journée

Youness AKRIM

Industries manufacturières: Hausse de 6,7% de l’indice de production

NMD: Les axes stratégiques de transformation

Hicham Louraoui