• Accueil
  • À LA UNE
  • L’emploi décent, un des facteurs de réduction des inégalités
À LA UNE

L’emploi décent, un des facteurs de réduction des inégalités

MDJS NT7ARKO W NKTACHFO

Casablanca – L’emploi décent, l’appui social public et la généralisation de la couverture sociale constituent les principaux facteurs de réduction des inégalités selon les Marocains, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans le 11ème numéro de sa publication « Les brefs du Plan ».

« Les solutions pour lutter contre les inégalités sociales concernent en premier lieu l’amélioration de la qualité de l’emploi et la valorisation des salaires et des allocations de chômage, à hauteur de 55,1 % », fait savoir le HCP dans ce numéro intitulé « perceptions des Marocains en matière de protection sociale: contribution au débat sur le nouveau modèle de développement ».

L’appui social public aux pauvres et la généralisation de la couverture sociale sont en 2ème position (34,5%), suivis de l’amélioration des conditions d’habitat et de l’accès aux services sociaux de base (10,3 %), poursuit la même source.

En outre, le HCP souligne que la préoccupation croissante des Marocains pour le financement des retraites est intergénérationnelle, mais davantage portée par les personnes d’âge actif.

« Lorsqu’on les interroge sur les préoccupations en matière de protection sociale, les moins de 29 ans se soucient principalement de l’emploi (66% contre 37% chez les 60 ans et plus), suivi de la prise en charge des pauvres et de l’indemnisation du chômage (29,8%). En revanche, chez les personnes âgées, c’est la question de la couverture sociale et le financement des retraites qui constituent la principale inquiétude (63,4%) », précise-t-il.

Le 11ème numéro de la publication « Les brefs du Plan » vise à analyser les opinions des citoyens âgés de plus de 18 ans sur le système de protection sociale, à comprendre leurs préoccupations et attentes par rapport aux prestations de sécurité sociale et à définir les solutions qu’ils proposent pour surmonter les déficits inhérents à ce système.

Voir aussi:

Lancement de la 2ème Banque de projets industriels

Maria MOUATADID

Le taux de chômage à 12,8% au T2-2021

Youness AKRIM

Le social et l’investissement, priorités du PLF2020

Hicham Louraoui