• Accueil
  • À LA UNE
  • “L’employabilité des femmes : cas des femmes ingénieures”, thème d’une conférence prévue samedi prochain à Casablanca
À LA UNE

“L’employabilité des femmes : cas des femmes ingénieures”, thème d’une conférence prévue samedi prochain à Casablanca

Le ministère de l’Equipement et de l’Eau (MEE), l’Ecole Hassania des Travaux Publiques (EHTP), l’Association des Ingénieurs de l’Ecole Hassania des Travaux Publiques (AIEHTP) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH à travers le Fonds Flexible de Consultation en Politique Structurelle et Réglementaire (SOF), organisent une conférence sur le thème “L’employabilité des femmes : cas des femmes ingénieures”, le samedi 18 mars à l’Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP) à Casablanca.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre des actions programmées à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes et sera une opportunité pour mettre l’accent sur les mécanismes d’amélioration de l’employabilité des femmes ingénieures, les obstacles que rencontrent les ingénieures dans le milieu professionnel et le partage de leurs histoires de réussite, indiquent les organisateurs dans un communiqué conjoint.

Le projet de coopération “renforcement de l’employabilité des élèves et lauréats de l’EHTP”, lancé en juillet 2022, a pour objectifs, entre autres, de contribuer au renforcement des capacités et aptitudes des élèves et jeunes ingénieur.e.s de l’EHTP, en vue de faciliter leur accès au marché du travail, et à asseoir, à moyen terme, une meilleure adéquation entre la formation et les exigences de ce marché.

Ce projet est le fruit d’un partenariat innovant à plusieurs égards et traduit concrètement la collaboration entre le MEE, l’EHTP, l’AIEHTP et le Fonds SOF autour de projets qui ont un impact positif perceptible sur les compétences des élèves et jeunes ingénieur.e.s. Ce partenariat est financé par le ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ).

Le Fonds SOF apporte son soutien aux partenaires qui doivent faire face aux multiples défis relevés par l’initiation de nombreuses réformes ambitieuses. Il vise en premier lieu à accompagner la conception de processus transparents et participatifs de réformes politiques, sociales ou économiques au Maroc.

Voir aussi:

Liquidation de l’astreinte imposée par l’ANRT : Maroc Telecom procède au paiement de 2,45 MMDH

Safaa BENNOUR

Assurances: l’épargne à 8,9 MMDH en 2022

OPCVM : un actif net de plus de 554,06 MMDH

Yosra BOUGARBA