À LA UNE

Les concepts stores, ces véritables précurseurs de tendance

Par: Samia BOUFOUS

Casablanca – Adapter l’offre d’un magasin à un style de vie, telle est la particularité des concepts stores, des magasins indépendants qui renversent les codes et permettent à une clientèle à l’affût des dernières créations de s’y retrouver.

Produit marketing par excellence, le concept store est un espace de vente où la gestuelle créative architecturale et spatiale offre à l’enseigne toute sa représentativité et sa notoriété. Contrairement aux chaînes de magasins qui se dupliquent à travers le monde, ces lieux de vente sont des magasins uniques pouvant présenter plusieurs marques (multimarques) ou être les magasins phares d’une marque en particulier.

Dans ce type de magasins indépendants et surtout innovants, tout est pensé pour séduire la clientèle, de la décoration à la tenue des vendeurs, en passant par la musique diffusée, la forme des objets vendus, tout est mis en scène pour rendre l’endroit authentique et convivial dans le but de susciter l’achat.

Au Maroc, ces boutiques « branchées » s’installent de plus en plus, notamment à une époque où le pays compte une véritable force vive de jeunes créatifs, avec des idées novatrices en matière de conception et de création de projets innovants.

Propriétaire de To Concept, magasin indépendant à Casablanca, Toufic Reda, jeune libanais indique dans une déclaration à la MAP, que le concept store est avant tout un endroit de vie et d’échange, où le client ( consommateur) va pouvoir découvrir une sélection éclectique de produits soigneusement choisis, tout en ayant le sentiment de voyager.

La particularité étant de faire en sorte de créer des univers pour faire d’un simple produit, un produit authentique, notamment à travers une mise en scène assez particulière des produits, qui va susciter une sorte d’engouement chez le consommateur, a-t-il poursuivi.

Bien plus qu’un simple magasin où plusieurs séries de produits sont exposées aux clients potentiels, le concept store redéfinit l’idée de la vente et de la promotion en créant un univers hors du commun, a relevé M. Reda, soulignant à cet effet, la nécessité d’être dans l’air du temps, en vue d’offrir aux clients l’occasion d’être éblouis par ce concept créatif.

Interrogé sur l’expérience client, étant l’une des bases de ce concept novateur, M. Reda a relevé que le store fait en sorte de « vendre du rêve » au client avec des petits détails qui font une grande différence.  » Entre musique apaisante, parfum d’ambiance bien choisi, packaging pensé avec une forte identité, le tout dans un cadre alliant chic et bohème, le client ne pourra qu’être aguiché »

En effet, la boutique perd son caractère commercial pour devenir un lieu de vie, proposant ainsi des activités annexes qui poussent le client à rester, à profiter et à créer un lien plutôt affectif avec le magasin.

Il a, par ailleurs, fait observer qu’au Maroc beaucoup de nouveaux magasins tentent de revendiquer l’appellation de concept store, sans pour autant réellement remplir tous les critères. Il faut dire qu’à force d’être utilisé, le terme en a été un peu dénaturé.

Du côté de la ville ocre, Kamal El Baroudi, propriétaire d’Ayaso, concept store orienté bio, a relevé que le concept store est une boutique thématique atypique, conçue avant tout comme un lieu de vie et d’échange, soulignant par la même que ce n’est pas le type de produit qui fait le concept store, mais les différentes valeurs qu’il véhicule.

Resserrer le lien entre producteurs et consommateurs, telle est la devise de M. El Baroudi, qui à travers son Concept Store souhaite sensibiliser les gens sur l’importance d’une alimentation saine et respectueuse de l’environnement, mais aussi encourager les petits producteurs à adopter des méthodes d’agriculture biologique, pour répondre à une demande de plus en plus grande de la part des consommateurs marocains.

Derrière son concept orienté santé-alimentation, M. El Baroudi a fait savoir que l’avantage de développer ce type de commerce au Maroc est de favoriser une sorte d’authenticité et de connexion sociale, chose qu’on retrouve plus dans les centres commerciaux.

« Si le concept store a de plus en plus de succès aujourd’hui, c’est parce que les boutiques repensent entièrement leur modèle, pour mieux se rapprocher de la clientèle et par conséquent mieux satisfaire leurs besoins, contrairement aux commerces traditionnels où l’on rentre avec une idée d’achat en tête, on paye à la caisse et on s’en va sans redemander son reste, les concepts stores proposent de véritables expériences d’achat », a-t-il expliqué.

Véritable outil marketing et excellent moyen d’exprimer sa créativité, le concept-store est de plus en plus utilisé comme un outil de communication par les grandes marques. Dans cette configuration, il ne s’agit pas forcément de faire vendre mais plus de faire parler. C’est aussi pour cela que ces espaces bénéficient d’ouvertures somptueuses et certains deviennent même des lieux touristiques pour les professionnels du monde entier.

Voir aussi:

Le trafic des phosphates et dérivés augmente de 13,1%

Hicham Louraoui

« Welcome safely », garant de la confiance (M. El Fakir)

Salma EL BADAOUI

KGS fête les diplômés de ses différentes classes terminales

Lhassan Essajide