• Accueil
  • À LA UNE
  • L’innovation est la devise de l’économie numérique d’aujourd’hui
À LA UNE Entreprise

L’innovation est la devise de l’économie numérique d’aujourd’hui

L’innovation, qui constitue un pilier du développement, est la devise de l’économie numérique d’aujourd’hui, a indiqué, Mohammed Amin, Vice-Président Senior – Moyen-Orient, Turquie et Afrique chez Dell Technologies.

“Ce n’est un secret pour personne que l’innovation est indispensable. Elle inspire la créativité, la collaboration et le changement. En son absence, les entreprises auraient du mal à suivre, à s’adapter à l’évolution du marché ou à accomplir la prochaine grande percée. En d’autres termes, l’innovation est la devise de l’économie numérique d’aujourd’hui”, a-t-il ajouté dans un article intitulé “De l’idée à l’Impact : Susciter l’Innovation pour Prospérer dans l’Économie Numérique d’Aujourd’hui”.

Citant une étude de Straits Research, M. Amin a fait savoir que le marché mondial de la gestion de l’innovation devrait croître à un taux de croissance annuel moyen de 16,4 %, passant de 1,5 milliard de dollars en 2021 à 6,2 milliards de dollars en 2023, notant que malgré ces perspectives positives, une question qui reste en suspens : qu’est-ce qui empêche les entreprises de progresser vers l’innovation ? Qu’est-ce qui empêche les organisations de faire avancer leurs initiatives d’innovation ?

Par ailleurs, il a expliqué que dans le monde actuel, marqué par les perturbations, pour être en mesure d’innover et d’émerger en tant que leader numérique, les entreprises doivent disposer des bonnes équipes, de processus et de technologies adéquats.

“Ce n’est souvent pas aussi simple qu’il n’y paraît et, très souvent, la conclusion qui s’impose est une alchimie déséquilibrée entre les personnes, les processus et les technologies”, poursuit-il.

Cette perspective, a-t-il fait observer, est clairement illustrée dans l’étude 2023 Dell Technologies Innovation Index, qui révèle que 71 % des chefs d’entreprise sont plus enclins à favoriser leurs propres idées, alors que seulement la moitié d’entre eux (52 %) alignent les projets d’innovation sur les objectifs de l’entreprise.

“Ils sont encore moins nombreux (46 %) à analyser ce qui n’a pas fonctionné et à en tirer les leçons. Plus préoccupant encore, 57 % pensent que leur technologie n’est pas à la pointe du progrès et craignent d’être distancés par leurs concurrents”, a-t-il révélé.

Dell Technologies considère que l’un des moyens les plus pertinents et les plus efficaces consiste à donner aux innovateurs les moyens de faire une différence directe dans la vie quotidienne des gens.

Cela signifie que les dirigeants doivent s’interroger sur la capacité et la maturité de leur entreprise à innover et sur les domaines dans lesquels ils doivent redoubler d’efforts.

L’innovation ne peut être véritablement exploitée que lorsque la transformation des personnes, des processus et des technologies est appliquée uniformément dans l’ensemble des pratiques d’une organisation.

Une entreprise tournée vers les personnes

64 % déclarent que la culture de leur entreprise les empêche d’être aussi innovants qu’ils le souhaiteraient.

La véritable innovation commence par un leadership empathique et une technologie qui libère les gens des tâches peu gratifiantes.

Les dirigeants devraient démocratiser l’innovation et encourager les employés à découvrir l’innovateur qui sommeille en chacun d’eux. Ce que les entreprises ne comprennent souvent pas, c’est qu’une transformation réussie va bien au-delà du matériel et des logiciels, souligne le communiqué.

La plupart des organisations reconnaissent volontiers que la transformation technologique doit s’accompagner d’une transformation de la main-d’œuvre et d’un développement des compétences humaines.

Malheureusement, il n’existe pas de solution unique pour permettre aux organisations de préparer leur main-d’œuvre à l’avenir. Il est essentiel que les entreprises veillent à ce que leur cadre d’apprentissage aille au-delà de la formation et du développement standard pour inclure également un plan d’apprentissage continu, qui met l’organisation et l’individu sur la voie de la transformation.

Un processus de bout en bout

Les données sont aujourd’hui un facteur de différenciation important, et les organisations peuvent réaliser des percées grâce à des données et des décisions en temps réel. Cependant, seuls 26 % des décideurs affirment que toutes leurs décisions en matière d’innovation sont fondées sur des données.

L’absence d’un processus de mise en œuvre bien défini est souvent un obstacle majeur à la priorisation des projets axés sur l’innovation. L’esprit d’innovation ne peut survivre que lorsque les entreprises utilisent les données et les informations disponibles pour élaborer méticuleusement un processus de bout en bout, de l’idéation à l’exécution.

La technologie, moteur de croissance

Malgré l’évolution rapide des économies mondiales, de nombreuses entreprises ne considèrent toujours pas la technologie comme un vecteur de changement.

L’un des obstacles réside dans la complexité des technologies de l’information, l’adoption de nouvelles technologies pouvant être considérée comme lourde et coûteuse.

Cependant, avec la disponibilité généralisée de modèles de consommation avec paiement à l’utilisation, les entreprises de toutes tailles peuvent aligner leurs objectifs d’innovation sur l’agilité, la simplicité et la finalité.

Sur l’ensemble de nos marchés CEEMETA, l’approche “as a service” offre des opportunités de croissance gratifiantes et s’est avérée être un véritable changement pour nos clients. Il s’agit d’un outil essentiel pour dimensionner les besoins informatiques existants d’une organisation tout en garantissant la disponibilité, la performance et, surtout, l’accélération de l’évolutivité future.

L’impact des technologies émergentes ne peut être négligé

La transformation se produit à de nombreux niveaux différents de la pile des technologies de l’information.

Avec l’émergence de nouvelles technologies à chacun de ces niveaux, les organisations doivent être capables de naviguer dans ces inflexions technologiques pour créer un écosystème d’innovation qui optimise leur activité pour un avenir numérique, favorise de meilleurs résultats pour les clients et minimise le risque de perturbation numérique par les concurrents.

En résumé, l’innovation est essentielle pour assurer la réussite à long terme des entreprises et trouver de nouvelles façons de faire les choses. Du secteur de la santé à l’industrie manufacturière, du pétrole et du gaz au secteur de la vente au détail, les innovations technologiques sont à l’origine de changements transformateurs qui ont un impact sur la rentabilité et renforcent la fidélité et la confiance des clients.

L’innovation se présente sous de nombreuses formes et tailles, et les entreprises doivent toutes les accueillir. Chaque idée peut faire la différence. Mais ces idées doivent être entendues, évaluées et facilitées par la technologie et les processus adéquats. De l’inspiration à l’innovation et à l’impact significatif, le chemin peut être long, mais comme l’a dit Albert Einstein : “Si vous faites toujours ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez toujours ce que vous avez toujours obtenu”.

Il est temps pour les chefs d’entreprise, collaborateurs et clients, de nous tourner vers l’avenir, d’exploiter les bons outils et de faire les choses différemment, a-t-il conclu.

Voir aussi:

“InwiChallenge”: Le numérique au service de l’éducation

Samia BOUFOUS

SWIFT: le gouvernement en passe d’examiner des solutions

Safaa BENNOUR

Stroc Industrie augmente son CA de 34% en 2022