À LA UNE

Liquidité bancaire: Besoin de 85,2 MMDH en 2021

Casablanca– Le besoin de liquidité bancaire devrait se situer à 85,2 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

« Compte tenu du dynamisme attendu de la consommation des ménages et de l’investissement, le marché monétaire serait marqué par la poursuite des tensions sur les besoins de liquidité bancaire en 2021, qui devraient s’accentuer à près de 85,2 MMDH, après 65,3 MMDH en 2020 », indique le HCP dans le Budget économique prévisionnel (BEP) 2021.

Parallèlement, le marché monétaire devrait bénéficier cette année de l’allégement du déficit courant en 2020, malgré les pertes de devises au niveau des recettes de voyage, relève la même source.

Et d’ajouter que compte tenu de la sortie du Trésor à l’international prévue en 2021, après celle effectuée en 2020 et des entrées en devises attendues des investissements directs étrangers (IDE), les réserves internationales nettes augmenteraient légèrement par rapport à leur niveau enregistré en 2019 pour couvrir près de 6,5 mois d’importations de biens services.

Pour ce qui est des crédits bancaires, ils devraient s’accroître à un taux de 4% en 2021, sous l’effet de la reprise prévue des activités économiques et de l’impact attendu des programmes de soutien des ménages et de relance des entreprises.

Par ailleurs, les créances nettes sur l’administration centrale devraient poursuivre leur tendance haussière, en ralentissement cependant par rapport à leur rythme enregistré en 2020.

Dans ce contexte, et compte tenu des prévisions retenues pour la croissance économique nationale et l’évolution du niveau général des prix en 2021, la masse monétaire devrait s’accroitre de 3,4% après la hausse de 7,7% estimée en 2020 et 3,8% en 2019.

Voir aussi:

La croissance de la masse monétaire décélère en octobre

Hicham Louraoui

Vignette 2021: Halte à la fraude !

Hicham Louraoui

SMNF: 44% des patrons s’attendent à une baisse d’activité

Youness AKRIM