À LA UNE

L’Offre BDT sur le marché « globalement contenue »

L’offre de Bons du Trésor (BDT) sur le marché intérieur a été globalement contenue en 2020 grâce à « la bonne gestion de l’argentier de l’État des finances publiques » durant la pandémie de la Covid-19, indique Attijari Global Research (AGR).

L’élan de solidarité des secteurs public et privé de plus de 34 milliards de dirhams (MMDH) a permis de contenir le déficit budgétaire à 7,6% du PIB en 2020, souligne AGR dans son dernier « Budget Focus », notant que parallèlement, l’orientation vers le financement extérieur s’est érigée comme une alternative incontournable afin d’alléger les pressions sur les liquidités domestiques et éviter le renchérissement du coût de financement de l’économie.

Tenant compte de la résilience de la demande des investisseurs et de la double baisse du taux directeur de 75 points de base (PBS) à 1,5% en 2020, les taux obligataires se sont inscrits en baisse au niveau des courbes primaire et secondaire, relèvent les analystes d’AGR dans cette note intitulée « LFR 2020: un délicat exercice d’équilibrisme dans une situation de crise? ».

Par ailleurs, AGR relève qu’à fin 2020, le besoin de financement brut du Trésor s’est établi à 164,6 MMDH, composé du financement du déficit budgétaire de 67,6 MMDH, tenant compte des arriérés du Trésor pour l’année 2020 de 14,7 MMDH, et des tombées du Trésor sur l’année 2020 à hauteur de 97 MMDH.

Tenant compte des deux sorties du Trésor à l’international effectuées en septembre et décembre 2020 d’un montant de 1,0 MM€ et de 3,0 MM$ respectivement, l’argentier de l’État a couvert 62,9 MMDH de son besoin brut sur le marché extérieur, soit un niveau supérieur aux prévisions de la LFR 2020 plafonnées à 60,0 MMDH.

Dans ces conditions, le Trésor a satisfait 62% de son besoin brut global sur le marché domestique, soit 101,8 MMDH.

Voir aussi:

Covid-19: Opération de soutien provisoire du secteur informel

Hicham Louraoui

« TDM Aerospace » officialise son premier contrat avec Boeing

admin-hakim

La MAP examine sa stratégie de monétisation des produits

Karima EL OTMANI