À LA UNE Service

Covid-19: Majorel se mobilise au service de « Allo Yakada »

INWI1

Casablanca – Le groupe Majorel, acteur majeur de la relation client, a mobilisé gracieusement ses collaborateurs et ses infrastructures pour prendre en charge le numéro vert « Allo Yakada », lancé par le ministère de la Santé dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Munis de leurs casques et de tout le matériel nécessaire pour offrir un service de qualité au citoyen, les cent conseillers en charge de la plateforme « Allo Yakada » traitent quotidiennement pas moins de 5.000 appels et ce, depuis le lancement de cette prestation le 23 mars dernier.

Évoluant dans un cadre de travail conviviale et caractérisé par un fort esprit d’engagement en cette période de crise, ces conseillers ne cachent pas leur fierté de faire partie de cette équipe et d’apporter leur contribution aux efforts consentis par les autorités publiques et la majeure partie des citoyens en vue d’enrayer cette pandémie.

« Nous sommes fiers d’apporter notre aide au pays dans cette période de crise sanitaire qui concerne le monde entier. Nous avons été les premiers à répondre à l’appel du ministère de la Santé pour apporter notre expertise de gestion des appels et nos infrastructures techniques et surtout, nos ressources humaines », s’est félicité, dans une déclaration à la MAP, Hassan Ghellab, directeur général de Majorel Afrique.

C’est une contribution gratuite, a-t-il fait remarquer, précisant que depuis le 24 mars, ce sont les conseillers de Majorel qui répondent aux appels des citoyens appelant « Allo Yakada ».

« Ces conseillers, au nombre de 100 qui sont tous des bénévoles et ont le sens de citoyenneté et de solidarité en cette période difficile, sont répartis sur plusieurs shifts pour assurer un service 24h/24 et 7 jours/7 », a indiqué M. Ghellab.

Et d’ajouter: « Nous recevons 5.000 appels par jour. Notre objectif est de répondre à 100% des appels dès la première tentative, ce qui est le cas actuellement ».

Si le nombre d’appels augmente, « nous renforcerons nos équipes et ajouterons d’autres conseillers », a poursuivi le DG de Majorel Afrique, se réjouissant du nombre important des conseillers qui se sont portés volontaires et sont prêts à rejoindre l’équipe « Allo Yakada ».

Ce service tend, d’abord, à renseigner le citoyen en répondant à ses différentes questions. « Nos équipes ont été formées par le ministère de la Santé pour répondre aux différentes questions que peuvent poser les citoyens », a fait savoir M. Ghellab.

Le deuxième objectif consiste à filtrer les appels sur lesquels il y a un risque, a expliqué le DG, ajoutant que les personnes qui pensent avoir des symptômes du covid-19 sont accompagnées par les conseillers à travers une série de questions à même de vérifier ces symptômes.

Au cas où ces symptômes correspondent vraiment à ceux du coronavirus, les conseillers portent l’information sur un formulaire qui est, par la suite, transmis au ministère de la Santé, lequel rappelle le cas suspecté et le prend en charge immédiatement, a-t-il détaillé.

« Aujourd’hui, le citoyen marocain a bien pris conscience de l’importance de ce service et de la nécessité de laisser les positions d’appels pour les personnes en ayant besoin », a relevé M. Ghellab, réaffirmant que « dans tous les cas, nous sommes dimensionnés. Nous répondons à 100% des appels, quelque soit leur nombre ».

Même son de cloche pour Anass Mehdi Billah, responsable opérationnel sur la cellule « Allo Yakada » à Majorel, qui s’est dit fier de pouvoir alléger le travail du ministère de la Santé et rassurer les citoyens tout en leur fournissant toutes les informations sur les symptômes du covid-19.

« Nous avons commencé il y a plus d’une semaine. Nous ressentons que nous avons un rôle crucial dans l’assistance des citoyens qui sont, aujourd’hui, de moins en moins inquiets par rapport à la situation de cette pandémie au Maroc », a-t-il dit.

« Nous constatons qu’il y a une confiance qui a été installée à travers nos collaborateurs, avec l’aide du ministère de la Santé », a-t-il renchéri.

« Nous avons débuté cette activité en compagnie du ministère qui nous a formés pendant 48 heures pour essayer de faire passer le maximum des messages. Aujourd’hui, nous avons, de plus en plus, de jeunes qui nous sollicitent pour rejoindre l’équipe », a assuré M. Mehdi Billah, se félicitant de cet élan de solidarité.

« C’est un travail que nous faisons avec grand plaisir et fierté » a, de son côté, lancé Najwa N., conseillère chez Majorel.

« Je reçois des questions en rapport avec les mesures d’hygiène (comment se laver les mains, la distanciation sociale, etc), mais parfois je dois traiter des cas plus sérieux qui appellent pour alerter sur des symptômes comme la fièvre et la toux », a-t-elle fait remarquer.

« Mon métier consiste à écouter ces personnes et les rassurer, tout en suivant la procédure avec le ministère de la Santé », a indiqué cette conseillère qui traite en moyenne quelque 50 appels par jour.

Majorel conçoit, offre et redéfinit l’expérience client pour le compte des marques globales les plus réputées. Le Groupe délivre une communication client standard ainsi que des solutions digitales telles que les médias sociaux et les communications en ligne, l’interaction automatisée et l’intelligence artificielle (IA), les systèmes d’analytique, le libre-service et d’autres solutions de cycle de vie client.

Majorel emploie plus de 48.000 collaborateurs dans 28 pays à travers le monde, bénéficie d’une position de leader sur les marchés européen, africain et du Moyen-Orient ainsi que d’une forte présence en Asie et en Amérique.

Voir aussi:

Société Générale Maroc: forte hausse du RNPG au S1-2019

Lhassan Essajide

DGI: Un nouveau téléservice pour les concessionnaires de véhicules

Safaa BENNOUR

Allègement du déficit commercial de 16,2% au S1

Hicham Louraoui