À LA UNE

Marché monétaire: le déficit de liquidité à 74,8 MMDH

Le déficit de liquidité des banques s’est accentué en avril à 74,8 milliards de dirhams (MMDH), en creusement de 11,4 MMDH sur l’année, ressort-il de la publication « Weekly Hebdo Taux – Fixed Income » d’Attijari Global Research (AGR) de la période du 20 au 26 mai.

À quelques semaines de la prochaine réunion de politique monétaire de Bank Al-Maghrib, le marché interbancaire demeure équilibré avec des taux interbancaires en ligne avec le Taux Directeur, indique AGR.

L’indice MONIA (Ndlr, Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) augmente de 1 point de base en une semaine à 1,43%. BAM a réduit cette semaine ses interventions à travers ses opérations principales de 4,6 MMDH à 41,4 MMDH.

L’institution a également augmenté ses interventions à long terme de 9,1 MMDH. Il s’agit d’une hausse de 7,9 MMDH sous forme de pensions livrées, conjuguée à un surplus de 885 MMDH sous forme de prêts garantis.

Il est à noter que la Banque Centrale a injecté 250 MDH supplémentaires sur le marché monétaire via des swap de change, pour la 1ère fois depuis fin 2021.

De son côté, le Trésor a doublé les placements moyens de ses excédents de trésorerie sur le marché monétaire. Ceux-ci demeurent toutefois en dessous des 10 MMDH.

Les placements avec prise en pension et à blanc sont passés de 3,6 MMDH à 7,7 MMDH en une semaine.

Voir aussi:

Remise des diplômes aux lauréats de l’ESITH

Safaa BENNOUR

Tourisme: les arrivées ont quadruplé à fin mai 2022

Salma EL BADAOUI

La Bourse de Casablanca démarre en hausse

Maria MOUATADID