À LA UNE Communication financière

Les réserves en devises à un plus haut historique

Casablanca -Les avoirs de réserves officiels ont atteint un plus haut historique à 317 milliards de dirhams (MMDH), indique Attijari Global Research (AGR).

« L’insuffisance de liquidité du système bancaire s’est améliorée en ce début d’année 2021 sous l’effet de l’appréciation des réserves de change. En effet, les avoirs de réserves officiels ont atteint un plus haut historique à 317 MMDH », indiquent les analystes d’AGR dans leur dernier « Hebdo Taux » pour la semaine allant du 04 au 07 janvier courant.

A cet effet, poursuit la même source, la Banque Centrale réduit ses avances à 7 jours de 8,2 MMDH à 36,5 MMDH tout en maintenant stables ses interventions à plus long terme, notamment les pensions livrées, les prêts garantis et les Swap de change.

Ainsi, BAM porte le montant total de ses interventions hebdomadaires à 81,1 MMDH contre 89,2 MMDH une semaine auparavant, satisfaisant ainsi la totalité de la demande du système bancaire, précise AGR, notant que dans ces conditions, les taux monétaires, interbancaire et MONIA (Ndlr, Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor), demeurent équilibrés à 1,50% et 1,42% respectivement.

La filiale d’Attijariwafa Bank dédiée à la recherche a en outre fait savoir que le Trésor réduit les placements de ses excédents de trésorerie de 12,4 MMDH en une semaine, ajoutant que l’encours a ainsi baissé à 7,6 MMDH, dont la plus grande partie a été placée avec prise en pension.

Voir aussi:

Smart Agriculture: OCP s’allie au chinois Hubei Forbon Technology

Maria MOUATADID

Collectivités territoriales: excédent budgétaire de 5,6 milliards DH

Mohammed HAMIDDOUCHE

Commission des investissements: 68 projets approuvés

Naji